+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v21_2136 - SYLLA Denier

SYLLA Denier TTB
MONNAIES 21 (2004)
Prix de départ : 300.00 €
Estimation : 400.00 €
lot invendu
Type : Denier
Date : 84-83 AC.
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : argent
Titre en millième : 950 ‰
Diamètre : 19 mm
Axe des coins : 1 h.
Poids : 3,82 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Flan large et ovale. Beau portrait avec un petit manque de métal. Patine de collection à reflets dorés. La chaise curule est bien venue à la frappe au revers et la légende est parfaitement lisible. Le style de ce denier est rude, voire grossier

Avers


Titulature avers : L. SVLLA.
Description avers : Tête diadémée de Vénus à droite ; devant elle, une statuette de Cupidon ailé, nu debout à gauche, tenant une palme.
Traduction avers : “Lucius Sulla”, (Lucius Sylla).

Revers


Titulature revers : IMPER/ ITERV.
Description revers : Vase à sacrifices (capis) et lituus entre deux trophées.
Traduction revers : “Imperator Iterum”, (Revêtu de la deuxième acclamation impériale).

Commentaire


M. Crawford a relevé une estimation de trente-deux coins de droit et de trente-six coins de revers. Ce type est en fait beaucoup plus rare que ne le laissent paraître les ouvrages généraux.

Historique


SYLLA

(84-83 avant J.-C.) Lucius Cornelius Sulla

Sylla est né en 138 avant J.-C. Il commença sa carrière politique en 107 avant J.-C. et suivit Marius en Afrique. Grâce à la trahison de Bocchus, il s'empara de Jugurtha. Il accompagna ensuite Marius en Gaule afin de combattre les Germains. À la fin de la campagne, il rentra dans la vie civile. Il fut élu préteur en 93 avant J.-C., chargé, l'année suivante, de rétablir Ariobazarnes Ier de Cappadoce (95-63 avant J.-C.) qui avait été chassé de son trône par Mithridate VI du Pont. De retour à Rome, il participa aux opérations de la guerre Sociale et écrasa dans le sang la révolte des Italiens ce qui lui permit de briguer le consulat pour 88 avant J.-C. à l'âge de cinquante ans. Il profita du fait que Mithridate VI du Pont avait envahi la Grèce pour porter la guerre en Orient. Devant l'opposition de Marius, son ancien chef, devenu son plus implacable ennemi, il dut avant son départ faire déclarer Marius ennemi public, et à l'exiler avec ses partisans. Il se rendit ensuite en Grèce, assiégea et prit Athènes en 86 avant J.-C., vainquit Mithridate et signa la paix en 85 avant J.-C. Pendant ce temps, Marius réélu pour la septième fois consul en 86 avant J.-C. procéda à une épuration syllanienne. L'œuvre de Marius fut continuée par Cinna qui fut finalement assassiné. Sylla, de retour en Italie, marcha sur Rome, écrasa les Marianistes à la bataille de la Porte Colline en 82 avant J.-C. Il appliqua alors les "proscriptions" où plus de quatre-vingts sénateurs et plus de mille six cents chevaliers trouvèrent la mort entre novembre 82 et juin 81 avant J.-C. parce que leur seul crime étaient d'être riches et d'être des anciens partisans de Marius. Sylla se fit ensuite attribuer la Dictature à vie alors qu'elle n'était décernée légalement que pour six mois. Entre 81 et 79 avant J.-C., il réforma la société républicaine, prit de nombreuses lois "leges Corneliæ", fit élargir le Pomerium et reconstruire le Capitole qui venait d'être détruit par un incendie. Il abdiqua ses pouvoirs en juillet 79 avant J.-C., se retira en Campanie et y mourut l'année suivante.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com