Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bga_413080 - SUESSIONS (région de Soissons) Potin au sanglier, au torque et aux globules, stylisé

SUESSIONS (région de Soissons) Potin au sanglier, au torque et aux globules, stylisé TTB
150.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Potin au sanglier, au torque et aux globules, stylisé
Date : c. 60-30 AC.
Métal : potin
Diamètre : 18,5 mm
Axe des coins : 7 h.
Poids : 2,93 g.
Commentaires sur l'état de conservation :
Potin complet, avec une patine grise et brillante, et de petites concrétions
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête stylisée à droite, la chevelure en une esse bouletée au-dessus de la tête ; deux esses rejointes devant le visage ; une oreille en croissant derrière la nuque ; bourrelet périphérique.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Un annelet pointé au centre du potin ; un sanglier enseigne à droite au-dessus, un torque pointé surmonté de cinq globules au-dessous et un annelet derrière le sanglier.

Commentaire


Potin avec une tête particulièrement stylisée et très simplifiée.

Historique


SUESSIONS (région de Soissons)

(IIe - Ier siècle avant J.-C.)

Les Suessions étaient un peuple important des Belges, cantonnés sur l'Aisne dans le territoire de la province du Soissonnais. Ils avaient pour voisin les Rèmes, les Lingons, les Sénons, les Parisii, les Bellovaques et les Ambiens. D'après César, les deux peuples Rèmes et Suessions, avant la Guerre des Gaules, avaient les mêmes lois et les mêmes chefs. Ils avaient pour clients les Meldes, les Silvanectes et les Viromanduens. Diviciacos, l'un de leurs rois, aurait régné jusque sur la Bretagne. Galba, son successeur, commanda la coalition des Belges révoltés en 57 avant J.-C. avec un contingent de cinquante mille hommes. Les Suessions et leurs alliés Bellovaques furent vaincus. Galba dut livrer ses deux fils en otages aux Romains. Ils fournirent un contingent de cinq mille hommes pour l'armée de secours en 52 avant J.-C. Ils furent placés sous l'autorité des Rèmes après cette date. En 51 avant J.-C., les membres de la coalition belge devaient s'attaquer d'abord aux Suessions. Dirigée par Corréos et Commios, les peuples belges furent finalement écrasés par les Romains. Leur principal oppidum était Noviodunum (Soissons). César (BG. II, 3, 4, 12, 13 ; VI, 35 ; VII, 75 ; VIII, 6). Kruta : 69.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x