Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bga_181763 - SUD-OUEST DE LA GAULE Drachme à la victoire, imitation d’Emporia

SUD-OUEST DE LA GAULE Drachme à la victoire, imitation d’Emporia TB+
345.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Drachme à la victoire, imitation d’Emporia
Date : IIIe siècle av. J.-C.
Métal : argent
Diamètre : 17 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 4,36 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Monnaie de frape molle et un peu décentrée au droit, mais totalement identifiable, avec un métal sain et une fine patine grise
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête diadémée de Perséphone à gauche, les cheveux tirés en arrière et ramenés en trois mèches, le cou orné d’un collier de perles mais sans pendeloque aux oreilles ; un fleuron signifiant un dauphin devant la bouche.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Cheval tourné vers la gauche, arrêté et relevant fortement la croupe, surmonté d'une victoire très stylisée tenant une couronne.

Commentaire


Avec le droit et le revers orientés à gauche, cette monnaie correspondrait au type C "tête à gauche diadémée" du Nouvel Atlas. Ce monnayage de drachmes à la victoire, imitées d'Emporia est mieux connu grâce à la publication du "Trésor du Languedoc" qui contenait 117 drachmes sur 132 avec une tête à gauche au droit et seulement 21 sur 132 avec le cheval à gauche !.

Historique


SUD-OUEST DE LA GAULE

(IIIe siècle avant J.-C.)

La notion de peuple ou de tribu semble s'effacer au regard de certaines attributions quand on examine les monnayages d'imitations d'Emporion ou de Rhodè. Si les prototypes sont frappés au-delà des Pyrénées, les imitations ont été émises des deux cotés de la chaîne montagneuse. La disparition précoce de R. Boudet (1958-1995) n'a pas permis à ce dernier d'établir un corpus de ces monnaies. Les trouvailles ne se limitent pas à l'Aquitaine, mais se répartissent sur le grand Ouest entre Loire et Pyrénées, soit près du tiers du territoire de la Gaule antique.
Les trouvailles d'imitations de la drachme d'Emporion, qui semble avoir connu une diffusion plus large, sont nombreuses et se répartissent sur l'ensemble de l'aire géographique : de Charnizay dans l'Indre-et-Loire ou Issoudun dans l'Indre jusqu'à Ruscino dans les Pyrénées-Orientales.
Les trouvailles de monnaies de Rhodè se concentrent sur l'Aquitaine et ne dépassent pas le cours de la Garonne et de la Dordogne avec les trésors de Mouleydier en Dordogne ou de Mouliets-et-Villemartin en Gironde et jusqu'à Montlaurès dans l'Aude et Foix dans l'Arriège. À qui attribuer ces monnayages, parfois très différents, qui ne présentent pas d'homogénéité au niveau des séries typologiques ?.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com