VOTRE SITE CGB.FR CONTINUE À VOUS LIVRER !
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_635091 - SOCIÉTÉS COMMERCIALES Médaille, Société des Filatures, Corderies et Tissages d’Angers

SOCIÉTÉS COMMERCIALES Médaille, Société des Filatures, Corderies et Tissages d’Angers TTB+
25.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille, Société des Filatures, Corderies et Tissages d’Angers
Date : n.d.
Nom de l'atelier/ville : 49 - Angers
Métal : cuivre
Diamètre : 49,5 mm
Graveur : Dropsy
Poids : 46,83 g.
Tranche : lisse + triangle CUIVRE
Poinçon : CUIVRE
Commentaires sur l'état de conservation :
Patine hétérogène avec des marques d’usure sur les hauts reliefs. Présence de quelques coups et rayures. Traces de manipulation et légers frottements dans les champs

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Coureur franchissant la ligne d’arrivée. Signature en monogramme : HD.

Revers


Titulature revers : S.TE A.ME DES FILATURES, CORDERIES ET TISSAGES D’ANGERS // BESSONNEAU / ADMINISTRATEUR.
Description revers : Ouvrier tirant sur un fil tandis qu’un autre tourne une manivelle. Paysage et rivière à l’arrière plan. Signé : HENRY DROPSY.

Commentaire


Exemplaire non décerné
Il s’agit de la société des Filatures, Corderies et Tissages d'Angers, les établissements Bessonneau, dirigés par Julien Bessonneau, industriel angevin.
En 1917, l'usine s'étend avec l'acquisition de la fabrique de câbles métalliques de la Commission des Ardoisières, menant à la création de la S.A. des Câbleries et Tréfileries d'Angers.
En 1916, lorsque Julien Bessonneau père (1842-1916), se tue accidentellement, l'empire industriel familial passe en succession à son fils Julien Bessonneau.
Julien Bessonneau fils (1880-1960) fait prospérer l'entreprise familiale.
Julien Bessoneau fondera la S.A. d'Applications Industrielles du Bois en 1917, dirigée par la fabricant de meubles parisien Noël.
En août 1918, une société en nom collectif, Anjou-Aéronautique, sera créée entre Julien Bessonneau fils, l'industriel Marcel Dassault, l'ingénieur Henry Potez, et le fabricant parisien de papier-peint René Lévy-Finger.
En 1920, l'établissement Bessonneau emploiera jusqu'à 10 000 ouvriers. Mais la gestion hasardeuse de Julien Bessonneau entamera la prospérité de l'entreprise. Il démissionnera en 1921. (cf. Numistoria).

Historique


SOCIÉTÉS COMMERCIALES

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com