Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bgr_512973 - SICILE - SYRACUSE Obole

SICILE - SYRACUSE Obole TTB+
350.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Obole
Date : c. 480-470 AC.
Nom de l'atelier/ville : Syracuse, Sicile
Métal : argent
Diamètre : 9 mm
Poids : 0,64 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Flan bien centré. Usure régulière. Joli portrait ainsi qu’un revers bien venu à la frappe. Patine grise de collection ancienne avec des reflets dorés
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête féminine à droite avec un cordon perlé dans les cheveux et un collier ; une partie de la chevelure tombant sur la nuque.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Roue à quatre rayons avec un moyeu central.

Commentaire


Il s’agit bien d’une obole et pas d’une litra. Ce type pourrait avoir inspiré le monnayage primitif de Massalia (Marseille) à la roue avec les oboles au Lacydon (voir MONNAIES XV, n° 48). Le revers servira de modèle à la litra à la tête casquée (cf. MONNAIES XV, n° 46).

Historique


SICILE - SYRACUSE

(Ve siècle avant J.-C.)

Hiéron I, tyran de Syracuse (478-467 avant J.-C.)

Le gouvernement de Syracuse, fondée en 733 avant J.-C. par des colons corinthiens, fut assuré à partir de 485 avant J.-C. par Gélon, tyran de Géla depuis 491 avant J.-C. Il avait remporté une victoire aux Jeux olympiques de 488 avant J.-C. (course de chars) et rappela cette victoire en la représentant au droit du monnayage de Syracuse alors que le revers était occupé par la tête d'Aréthuse. Cette nymphe, dans la mythologie, résidait dans l'île d'Ortygie, en face de la ville de Syracuse, sous la forme d'une fontaine d'eau douce, (Virgile, Eclog. IV.1, X.1). Alphée, un satyre, représentant un dieu-rivière dans le Péloponnèse, près de Phylace en Arcadie, avait poursuivi Aréthuse. À sa prière, Artémis la transforma en rivière et seule la mer permit à la nymphe d'échapper au satyre. Cette légende permit d'expliquer un phénomène hydro-géographique : une rivière souterraine passe sous la mer pour déboucher dans l'île d'Ortygie. En 480 avant J.-C., les Carthaginois envahirent la Sicile mais furent vaincus par Gélon à Himère. En 478, Gélon mourut et son neveu Hiéron lui succéda.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x