Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v47_0040 - SICILE - SYRACUSE Douze litrai

SICILE - SYRACUSE Douze litrai SPL
MONNAIES 47 (2011)
Prix de départ : 950.00 €
Estimation : 1 500.00 €
Prix réalisé : 1 573.00 €
Nombres d'offres : 9
Offre maximum : 1 573.00 €
Type : Douze litrai
Date : c. 214-212 AC.
Nom de l'atelier/ville : Sicile, Syracuse
Métal : argent
Diamètre : 23 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 10,17 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire de qualité exceptionnelle pour ce type monétaire, parfaitement centré des deux côtés. Portrait de toute beauté. Revers de haut relief avec des petits coups en bordure périphérique. Jolie patine grise avec des reflets mordorés. Conserve l’intégralité de son brillant de frappe et de son coupant d’origine
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la collection A. A. S.

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête d’Athéna à gauche, coiffée du casque corinthien à aigrette, avec l’égide autour du cou, les cheveux liés retombant sur la nuque.

Revers


Description revers : Artémis chasseresse debout à gauche, vêtue d’une tunique courte, un carquois dans le dos, tirant à l’arc ; à ses pieds, un chien bondissant à gauche.
Légende revers : SURAKOSIWN / UA/SL.
Traduction revers : (de Syracuse).

Commentaire


Ce type semble beaucoup plus rare avec ces quatre lettres dans le champ devant Artémis.

Historique


SICILE - SYRACUSE

(214-212 avant J.-C.)

Cinquième République (214-212 avant J.-C.)

Après la mort de Hiéron, en 215 avant J.-C., son neveu lui succède ; il fut surnommé "le petit Hiéron" pour le différencier de son auguste prédécesseur. Le nouveau monarque s'allie avec Carthage et Hannibal qui se trouve alors en Italie du Sud, à Capoue. Malheureusement, il va regretter cette alliance ; il est renversé l'année suivante et la République est rétablie. Ce geste des nouveaux gouvernants n'est pas suffisant pour empêcher les Romains d'envahir la Sicile et de mettre le siège devant Syracuse. Malgré une résistance acharnée et l'assistance des machines de guerre imaginées par Archimède, en particulier des miroirs incendiaires, la ville tombe. Marcellus, l'Imperator romain, essaie en vain de sauver le grand savant qui est assassiné par un soldat. Syracuse est livrée au pillage. Les Romains sont maîtres de la totalité de la Sicile en 210 avant J.-C.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com