Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v16_0017 - SICILE - SICULO-PUNIQUES - LILYBÉE Tétradrachme

SICILE - SICULO-PUNIQUES - LILYBÉE Tétradrachme SUP
MONNAIES 16 (2002)
Prix de départ : 850.00 €
Estimation : 1 300.00 €
Prix réalisé : 850.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 1 100.00 €
Type : Tétradrachme
Date : c. 325 AC.
Nom de l'atelier/ville : Machanat (Le Camp), Lilybée
Métal : argent
Diamètre : 25,5 mm
Axe des coins : 9 h.
Poids : 16,76 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire magnifique avec une très jolie patine de médaillier, parfaitement centré au droit, légèrement décalé au revers, avec une partie du grènetis visible sans toutefois toucher le sujet. Pièce de haut relief

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête de Melqart (Héraklès) imberbe à droite, coiffée de la léonté nouée sous le cou.

Revers


Titulature revers : LETTRES PUNIQUES (MACHANAT).
Description revers : Tête et cou de cheval à gauche ; derrière un palmier.

Commentaire


Poids léger. Mêmes coins que l’exemplaire des musées de Berlin et de Philadelphie. Même coin de droit que l’exemplaire de MONNAIES XVI, n° 18.

Historique


SICILE - SICULO-PUNIQUES - LILYBÉE

(350-300 avant J.-C.)

G. K. Jenkins, dans la Revue Suisse de Numismatique, a proposé l'attribution à Lilybée pour la série carthaginoise de Sicile à la légende du camp (Machanat). La cité se trouvait sur la côte occidentale de l'île, non loin de Motya et d'Éryx. Le conflit entre Carthaginois et Grecs puis Romains dura plus de trois siècles. Carthage, la grande métropole d'origine tyrienne, avait été fondée en 814 avant J.-C. et sa reine mythique, Didon, après avoir aimé Énée, prédit la haine féroce que se porteraient, jusque dans la destruction, Carthage et la nouvelle cité que devait fonder le troyen en exil, Rome. La première grande bataille eut lieu près d'Himère en 480 avant J.-C. entre les Grecs de Gélon et les Carthaginois. La partie occidentale de l'île fut souvent dominée par les envahisseurs. La deuxième vague d'invasions se produisit après la désastreuse opération athénienne d'Alcibiade en 413 avant J.-C. Un certain statu quo s'établit ensuite jusqu'à la première guerre Punique (268-241 AC.) qui vit la perte définitive de la Sicile pour les Carthaginois.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com