+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bgr_612426 - SICILE - SICULO-PUNIQUES - ENTELLA Tétradrachme

SICILE - SICULO-PUNIQUES - ENTELLA Tétradrachme SUP/TTB+
2 500.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Tétradrachme
Date : c. 320/315 - 305/300 AC.
Nom de l'atelier/ville : Entella, Sicile
Métal : argent
Diamètre : 25,5 mm
Axe des coins : 7 h.
Poids : 16,45 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Très bel exemplaire, idéalement centré des deux côtés. Superbe portrait de Tanit, de haut relief. Joli revers. Patine grise de collection

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête de Tanit (Perséphone ou Aréthuse) à gauche, la coiffure ornée d'épis avec un collier de perles et des boucles d'oreilles, entourée de quatre dauphins.

Revers


Titulature revers : LETTRE PUNIQUE (MACHANAT).
Description revers : Tête et cou de cheval à gauche ; derrière un palmier.

Historique


SICILE - SICULO-PUNIQUES - ENTELLA

(IVe siècle avant J.-C.)

Cité de la Sicile occidentale près du roc d'Entella, près du territoire d'Elimi. La ville aurait été fondée par le héros éponyme Entello. La cité connut une certaine importance aux Ve et IVe siècles avant J.-C. avant se retomber dans l'anonymat. Peuplée par des mercenaires campaniens à la fin du Ve siècle avant J.-C. après avoir éliminé la population de la cité, Entella se rallia aux Carthaginois, stipendiés par eux. La cité resta entre sous influence carthaginoise jusqu'en 368/367 avant J.-C. au moment ou Denys l'Ancien s'empara de la cité et la retourna contre ses protecteurs. Les Carthaginois prirent Entella en 345/344 avant J.-C. Timoléon s'empara de la ville trois ans après mais dut la rendre finalement en 338 en vertu d'un traité avec les Carthaginois qui déterminait une ligne de démarcation du l'Halykos. Finalement à l'issue des guerres Puniques, Entella devint tributaire des Romains. La ville joua encore un rôle pendant les guerres Civiles qui opposèrent Sextus Pompée d'un côté, Marc Antoine et Octave de l'autre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com