Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v47_0022 - SICILE - AGRIGENTE Tétradrachme

SICILE - AGRIGENTE Tétradrachme TTB+
MONNAIES 47 (2011)
Prix de départ : 18 000.00 €
Estimation : 25 000.00 €
lot invendu
Type : Tétradrachme
Date : c. 409-406 AC.
Nom de l'atelier/ville : Sicile, Agrigente
Métal : argent
Diamètre : 26 mm
Axe des coins : 1 h.
Poids : 17,26 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan large, éclaté à 6 heures au droit. Quadrige fantastique où tous les détails du quadrige sont bien visibles. Revers fantastique à l’usure superficielle sur le haut des plumes des aigles. Le tétradrachme semble s’animer de chaque côté. Jolie patine de collection ancienne avec des reflets dorés
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : LÉGENDE À L’EXERGUE.
Description avers : Quadrige galopant à gauche conduit par Niké, les ailes déployées, tenant le kentron de la main droite et les rênes de la main gauche ; au-dessus du kentron, une grappe de raisin suspendue à un sarment et une branche de Sélinon ; grènetis circulaire.
Légende avers : AKRAGANTI/NON.
Traduction avers : (des Akragantins).

Revers


Description revers : Deux aigles debout à gauche ; celui du premier plan, la tête relevée ; le second, les ailes déployées debout sur un lièvre mort retourné ; au-dessous du lièvre, des coquillages ; derrière, une petite tête cornue de dieu rivière tournée à droite ; le tout dans un cercle creux.
Légende revers : STRATWN.
Traduction revers : (Straton).

Commentaire


Mêmes coins que l’exemplaire de la collection Jameson (p. 112-113, n° 511, pl. XXV) et que l’exemplaire de la collection Ludwig, p. 84, n°261 reproduit dans la collection Franke-Hirmer (pl. 64, n° 180) et que celui de la collection Dewing (ACNAC 6, p. 37, pl. 27, n° 564, provenant de la vente Ars Classica XVII, 3 octobre 1934, n° 127, collection Pennisi). Cet exemplaire malgré son défaut de flan est tout à fait exceptionnel de par son style et de par sa conservation. De chaque côté, une scène semble s’animer. Au droit, le quadrige s’apprête à sortir du flan tandis que la grappe de raisin et la feuille de Sélinon se détachent au premier plan. Au revers, les aigles semblent tout deux animés, déchiquetant le lièvre mort, les ailes semblent battre et fendre le vent. On perçoit presque le cri strident de l’animal victorieux qui dépèce sa victime. Au revers derrière la scène, on remarque la petite tête d’un dieu rivière, l’Hypsas qui coulait aux pieds de la cité akragantine. Sur ce type, Charles Seltman dans son article du Numismatic Chronicle voulait voir la main de Kimon, seule capable de rendre le mouvement, la grâce et la beauté de l’ensemble. Comme sur les monnaies d’or (dilitron) avec Silanos, le nom de Straton ne doit pas être interprété comme celui d’un graveur, mais plutôt comme celui d’un magistrat monétaire. Souvent ces tétradrachmes sont surfrappés sur d’autres pièces comme celui de la collection Dewing surfrappé sur une monnaie de Syracuse.

Historique


SICILE - AGRIGENTE

(VIe - Ve siècle avant J.-C.)

Agrigente fut fondée au VIe siècle avant notre ère par des colons de Géla. Elle était l'une des plus belles et des plus prospères cités de la côte sud de la Sicile. La cité se trouvait à quelques kilomètres de la mer à la confluence de deux rivières, Akragas et Hypsas. Le monnayage semble commencer vers 550 avant J.-C. sous la domination du tyran Phlaris. Théron, tyran d'Agrigente, s'empara d'Himère en 482 avant J.-C. Ce dernier et Gélon de Syracuse remportèrent une brillante victoire sur les Carthaginois à Himère en 480 avant J.-C. qui fit relâcher l'étau que Carthage faisait peser sur l'île. Après la mort de Théron en 472 avant J.-C., la Démocratie fut rétablie. En 413 avant J.-C., Agrigente était plutôt favorable aux Athéniens contre les Syracusains. La ville fut détruite, en 406 avant J.-C., lors de l'invasion carthaginoise. Elle fut néanmoins reconstruite, mais ne retrouva pas sa splendeur d'antan. La cité se retrouva prise dans le conflit qui opposait les Carthaginois et les Romains au cours des deux premières puniques (261-241 avant J.-C. et 221-201 avant J.-C.). Les Romains s'emparèrent d'Agrigente en 210 avant J.-C., lors de la conquête de la Sicile.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com