+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_527949 - SÉRIE MÉTALLIQUE DES ROIS DE FRANCE Règne de CHARLES VI - 53 - frappe d’origine, légère n.d.

SÉRIE MÉTALLIQUE DES ROIS DE FRANCE Règne de CHARLES VI - 53 - frappe d’origine, légère TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet (2019)
Prix : 35.00 €
Type : Règne de CHARLES VI - 53 - frappe d’origine, légère
Date : n.d.
Métal : laiton
Diamètre : 32 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 11,72 g.
Tranche : cannelée
Degré de rareté : R1

Avers


Titulature avers : CHARLES VI ROY DE FRANCE.
Description avers : Buste à chapeau et drapé à droite.

Revers


Titulature revers : 53 - NÉ 1368 - SUCCEDE 1380 - BATAILLE DE ROSEBEQUE 1382 - MORT 1422 - TROISIEME RACE / P..
Description revers : en huit lignes, premier coin.

Commentaire


La bataille à laquelle le revers fait référence est mieux connue sous l’orthographe de Roosebeke.
Charles VI de France, dit « Charles le Bien-Aimé » ou encore « Charles le fol » comme il a été surnommé au XIXe siècle (né à Paris, le 3 décembre 1368 - mort à Paris, le 21 octobre 1422) fut roi de France de 1380 à 1422. Fils du roi Charles V et de Jeanne de Bourbon, il est sacré roi du vivant de son père. Il est le quatrième roi de la branche dite de Valois de la dynastie capétienne.
Dès sa naissance, il reçoit le Dauphiné en apanage. Il succède à son père et est sacré roi de France le 4 novembre 1380, dans la cathédrale de Reims. Pendant la minorité du jeune roi, ses oncles Jean de Berry et Philippe II de Bourgogne assurent la régence du royaume avec Jehan Pastoret en tant qu'avocat royal et président du Parlement de Paris. Le 17 juillet 1385, Charles est marié à Isabeau de Bavière, âgée d'une quinzaine d'années, fille d’Étienne III, duc de Bavière-Ingolstadt et de Thadea Visconti.
Sa minorité est troublée par les querelles des ducs d'Anjou, de Bourgogne, de Berry et de Bourbon, ses oncles, qui se disputent le pouvoir et s'enrichissent sur le dos de la population accablée par le rétablissement d'anciens impôts en janvier 1382. Au mois de février suivant, la ville de Rouen se révolte, les troubles atteignent Paris ; le 1er mars 1382, des révoltés, connus sous le nom de Maillotins, pillent la capitale et tuent les collecteurs d'impôts avec des maillets de fer. Une répression terrible va s'abattre sur les émeutiers dont les meneurs sont décapités ou pendus sans autre forme de procès.
Pour la suite de la biographie, voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_VI_de_France.

Historique


SÉRIE MÉTALLIQUE DES ROIS DE FRANCE

Cette série a été gravée par Thomas Bernard et s'interrompt, pour cet auteur, au jeton de Louis XIV. Les jetons suivants sont gravés par Nicolas Gatteaux pour Louis XV, Duvivier pour Louis XVI, Puymaurin et Gayrard pour Louis XVII, Puymaurin et Depaulis pour Louis XVIII.
La série est souvent attribuée à Jean Dassier sur la foi de Forrer mais celui-ci corrige son assertion dans son tome VIII et confirme les archives de la Monnaie de Paris qui précisent que la série fut commandée par Monsieur de Launay.
Il en existe différentes émissions, en cuivre ou en laiton, de poids variés mais cohérents par séries, les coins de revers sont parfois variés.
La classification des rois se fait selon l'usage ancien, en trois races successives. On note l'existence d'un très rare jeton explicatif des abréviations que nous n'avons vu que dans une série en laiton.
L'emballage de cette série était dans un tube en bois. Il est bien entendu très difficile de la reconstituer et il faut noter que les différents jetons ont des raretés très différentes, ayant probablement été achetés à la pièce par le public, privilégiant les bons rois.
Il existe au moins une série en argent, peut-être apocryphe, complétée jusqu'à Napoléon III avec des jetons pour tous les régimes successifs, y compris la Révolution et Napoléon Ier, voir MONNAIES 28, n° 1395.
Cette série est documentée dans un petit ouvrage de Philippe Marinèche auprès de qui ont peut l'acquérir, contacter phmarineche@aol.com.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com