+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v22_0565 - SAVOIE - DUCHÉ DE SAVOIE - EMMANUEL-PHILIBERT DIT "TÊTE DE FER" Sol, 2e type (soldo di II tipo)

SAVOIE - DUCHÉ DE SAVOIE - EMMANUEL-PHILIBERT DIT  TÊTE DE FER  Sol, 2e type (soldo di II tipo) TTB/TB+
MONNAIES 22 (2005)
Prix de départ : 100.00 €
Estimation : 180.00 €
lot invendu
Type : Sol, 2e type (soldo di II tipo)
Date : 1574
Nom de l'atelier/ville : Chambéry
Métal : billon
Diamètre : 21 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 1,44 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Ce sol est frappé sur un flan irrégulier. Petite rayure au revers et exemplaire recouvert d’une patine grise. Reliefs plus nets au droit qu’au revers

Avers


Titulature avers : EM. FILI[B.] D. G. DVX. SABAVDIE.
Description avers : Écu couronné, écartelé portant en cœur un petit écu de Savoie, accosté de deux points ; une étoile à la pointe de l’écu.
Traduction avers : (Emmamuel-Philibert, par la grâce de Dieu, duc de Savoie).

Revers


Titulature revers : + IN TE. D[OMINE.] CONFIDO. 1574 (MM).
Description revers : Croix de saint Maurice dans un quadrilobe dont les angles sont cantonnés de deux points.

Historique


SAVOIE - DUCHÉ DE SAVOIE - EMMANUEL-PHILIBERT DIT "TÊTE DE FER"

(1553-1580)

Emmanuel Philibert (1528-1580), né le 8 juillet 1528 à Chambéry, est le fils de Charles II et de Béatrice du Portugal. Entre 1541 et 1553, il vécut en exil. Charles Quint le nomma gouverneur de la Flandre en 1551 et il succéda à son père en 1553. Depuis la mort de sa mère en 1538, il est comte d'Asti mais ne possède en fait que Nice. Au traité de Cateau-Cambrésis, le 3 avril 1559, il récupère ses états et épouse Marguerite de France, la soeur d'Henri II. Il meurt le 30 août 1580 et son fils Charles-Emmanuel Ier lui succède (1580-1630).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com