Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v49_0447 - SASSANIDES - ROYAUME SASSANIDE - ARDACHIR Ier Tétradrachme

SASSANIDES - ROYAUME SASSANIDE - ARDACHIR Ier Tétradrachme SUP
MONNAIES 49 (2011)
Prix de départ : 225.00 €
Estimation : 350.00 €
Prix réalisé : 340.00 €
Nombres d'offres : 3
Offre maximum : 400.00 €
Type : Tétradrachme
Date : c. 226-240
Nom de l'atelier/ville : Parthie, Ctésiphon ?
Métal : argent
Diamètre : 25,50 mm
Axe des coins : 9 h.
Poids : 13,75 g.
Degré de rareté : R2
Emission : type 3
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan large et complet des deux côtés, légèrement éclaté au droit à 10 heures. Très beau portrait. Joli revers. Patine de collection ancienne avec des reflets dorés
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : LÉGENDE EN PEHLVI, [MAZDISN BAGI ARTASHATR MALKAN MALKA AIRAN].
Description avers : Buste d’Ardachir à droite, coiffé de sa couronne.
Traduction avers : (Adorateur de Mazda, le divin Ardachir, Roi des Rois d’Iran, qui est issu des Dieux).

Revers


Titulature revers : LÉGENDE EN PEHLVI [NURA ZI ARTASHATR).
Description revers : Pyrée (autel du feu). Les flammes s’élèvent au-dessus de la table, soutenue par un pilier central et deux colonnes en forme de pattes de lion avec des rubans qui pendent à l’extérieur.
Traduction revers : (Le feu d’Ardachir).

Commentaire


Très bel exemplaire pour le monnayage inaugural d’Ardachir Ier.

Historique


SASSANIDES - ROYAUME SASSANIDE - ARDACHIR Ier

(224-242)

Ardachir est le premier shah, petit-fils de Sassan (grand prêtre à Persépolis) qui a donné son nom à la dynastie qui prétendait descendre des Achéménides. Il est le fondateur du dernier empire indo-européen avant la conquête arabe. Il forge une puissante armée, une administration centralisée et une religion d'état, le Zoroastrisme. Zoroastre ou Zarathoustra réforma la religion mazdéenne au VIe siècle avant J.-C. Ardachir (Artaxerxès) fait son apparition à partir de 212. Il supprime ses frères et les petits princes de sa province, étend sa suzeraineté très au delà de la Perside, sur Isfahan et Kerman. Artaban IV lève une armée pour le combattre. Mais en 224, dans la plaine d'Hormizdaghân en Susiane, il est tué de la main d'Ardachir. La tradition rapporte que le Sassanide écrasa de son pied la tête du dernier roi arsacide. La nouvelle dynastie a vaincu les ultimes résistances lorsqu'Ardachir (qui aurait épousé une fille ou cousine d'Artaban IV), se fait couronner "Roi des rois de l'Iran" à Ctésiphon (226). Après 228 et la disparition de Vologèse VI, il est le seul maître du Royaume. Il se retourne alors contre l'ennemi héréditaire, le Romain. Alexandre Sévère en 231 puis Gordien III en 240 et 242 sont obligés de se rendre sur le terrain des opérations afin de défendre le limes et la province de Syrie menacée. Quand Ardachir meurt en 242, il laisse à son fils Sapor Ier (Chapour) un empire puissant et unifié qui va faire trembler Rome pendant les trente années suivantes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com