Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

Live auction - fwo_504336 - SAINT-DOMINGUE Escalin du Cap ou Moco, surfrappé sur une pièce américaine n.d. Le Cap

SAINT-DOMINGUE Escalin du Cap ou Moco, surfrappé sur une pièce américaine n.d. Le Cap TTB
Vous devez être connecté et approuvé par cgb.fr pour participer à une "e-auction/live-auction" de cgb.fr, Identifiez vous pour miser. Les validations de compte sont effectuées dans les 48 heures qui suivent votre enregistrement, n'attendez pas les deux derniers jours avant la clôture d'une vente pour procéder à votre enregistrement.En cliquant sur "MISER", vous acceptez sans réserve les conditions générales des ventes privées des live auctions de cgb.fr. La vente commencera sa clôture à l'heure indiquée sur la fiche descriptive. Veuillez noter que les délais de transmission de votre offre à nos serveurs peuvent varier et qu'il peut en résulter un rejet de votre offre si elle est expédiée dans les toutes dernières secondes de la vente. Les offres doivent être effectuées avec des nombres entiers, vous ne pouvez saisir de , ou de . dans votre offre. Pour toute question cliquez ici pour consulter la FAQ des live auctions.

Les offres gagnantes seront soumises à 12% TTC de frais de participation à la vente.
live-auctionDébut de la phase live :
2018/10/30 14:00:00
fwo_504336
1027
Vous devez vous connecter pour miser
Cliquez ici pour vous connecter
Type : Escalin du Cap ou Moco, surfrappé sur une pièce américaine
Date : n.d.
Nom de l'atelier/ville : Le Cap
Métal : argent
Diamètre : 18 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 2,76 g.
Degré de rareté : R2
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Pièce cornée et arrondie, surfrappée d'un C dans une ancre avec un anneau, surmontée d’une couronne.

Revers


Titulature revers : T IND.

Commentaire


Moco signifie monnaie coupée en langage créole. Par une ordonnance du 13 juillet 1781, il était prescrit d'arrondir les pièces cornées qui circulaient dans l'île de Saint-Domingue. Les pièces furent surfrappées avec une ancre surmontée d'une couronne, puis sous la première République d'un anneau. Ces pièces circulèrent au moins jusqu'en 1802 et l'expédition du général Leclerc, beau-frère de Bonaparte. Il y eut des pièces de 2, 1 et 1/2 escalins. La plupart des pièces furent surfrappés et découpées sur des pièces de 8 reales (moneda de ocho).

Historique


SAINT-DOMINGUE

(1792-1802)

La colonie de Saint-Domingue est la plus florissante des colonies françaises. L'Assemblée Nationale accorde aux mulâtres l'égalité des droits le 12 octobre 1790. Les blancs refusent cette décision et c'est le début de la sécession de l'île et de la guerre civile qui dure jusqu'en 1804 : "nègres marrons" contre planteurs blancs. Le Cap Français est livré une première fois aux flammes et le gouverneur Laveaux partage le pouvoir avec Toussaint Louverture qui est élevé au grade de général de brigade. Le 1er juillet 1801, il déclare l'Indépendance et se compare à Bonaparte. Le Premier Consul envoie à Saint-Domingue un corps expéditionnaire de 22.000 hommes commandé par le général Leclerc, le mari de Pauline. Les Français débarquent au Cap Français le 4 février 1802 et entament une campagne de répression. Dessalines et Toussaint se soumettent. Toussaint est déporté en France où il meurt l'année suivante. L'armée est décimée par la fièvre jaune dont Leclerc décède. De Rochambeau, successeur de Leclerc, ne peut empêcher Dessalines de proclamer l'indépendance le 1er janvier 1804 et de faire massacrer tous les blancs encore sur l'île.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x