Réouverture au public du lundi au samedi de 10h à 16h à compter du 11 mai.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v11_1274 - RUSSIE - PIERRE Ier LE GRAND Kopeck 1710 Moscou

RUSSIE - PIERRE Ier LE GRAND Kopeck 1710 Moscou TTB
MONNAIES 11 (2002)
Prix de départ : 76.22 €
Estimation : 152.45 €
Prix réalisé : 76.22 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 317.09 €
Type : Kopeck
Date : 1710
Nom de l'atelier/ville : Moscou
Métal : cuivre
Diamètre : 25,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 8,31 g.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Ce kopeck est légèrement décentré au droit comme au revers. Le revers a été frappé avec un coin présentant une fracture sur la deuxième ligne placée dans le champ. Une légère patine marron recouvre cet exemplaire
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : LÉGENDE CYRILLIQUE.
Description avers : L’empereur Pierre Ier, à cheval, à droite, tenant une lance de la main droite.
Traduction avers : (Tzar Pierre Alexis).

Revers


Titulature revers : LÉGENDE CYRILLIQUE.
Description revers : Ko-peck, 1710 en trois lignes, dans le champ.
Traduction revers : (Autocrate de toutes les Russies).

Historique


RUSSIE - PIERRE Ier LE GRAND

(7/05/1682-8/02/1725)

Pierre Ier (9/06/1672-8/02/1725) est le fils d'Alexis Ier (1645-1676) et a succédé à son frère Fédor III (1676-1682). Il accède au trône sous la régence de sa demi-sœur, Sophie, et de son demi-frère, Ivan V. Il règne à partir de 1689 et devient tsar de la Russie à la mort de son demi-frère. En 1698, il écrase la révolte de la garde impériale, les Streltsi, et Sophie est reléguée dans un couvent où elle mourra. Il réforma complètement la Russie à partir de 1700 et voyagea plusieurs fois en Europe (Provinces-Unies, Angleterre, France). Autocrate, réformateur des mœurs et de la vie traditionnelle, il fit néanmoins emmurer sa première femme et torturer à mort son fils Alexis (1718). Il épousa une ancienne cantinière, Catherine Ire. En politique extérieure, il fut l'ennemi implacable de Charles XII de Suède (1697-1712) qu'il vainquit à la Poltava en 1709. Au traité de Nystadt, il s'empara des possessions suédoises continentales. Il fut moins heureux avec les Turcs et dut leur restituer Azov qu'il leur avait enlevée. Il fonda une nouvelle capitale ouverte sur la Baltique et le monde, Saint-Pétersbourg, en 1703. Il créa la flotte de guerre et de commerce russe. Il mourut en 1725.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com