+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fwo_741376 - RUSSIE - NICOLAS II 50 Kopecks 1913 Saint-Pétersbourg

RUSSIE - NICOLAS II 50 Kopecks  1913 Saint-Pétersbourg TTB
120.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : 50 Kopecks
Date : 1913
Nom de l'atelier/ville : Saint-Pétersbourg
Quantité frappée : 6420017
Métal : argent
Titre en millième : 900 ‰
Diamètre : 27 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 9,98 g.
Tranche : inscrite en creux АГ ЧИСТАГО СЕРЕБРА 2 ЗОЛОТНИКА 10.5 ДОЛЕЙ (B·C)
Commentaires sur l'état de conservation :
Monnaie nettoyée
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : (LÉGENDE CYRILLIQUE) (LÉGENDE CYRILLIQUE) Б.М.НИКОЛАЙ II ИМПЕРАТОРЪ И САМОДЕРЖЕЦЪ ВСЕРОСС..
Description avers : Tête nue de Nicolas à II gauche.
Traduction avers : (Par la grâce de Dieu, Nicolas II, empereur et autocrate de toute la Russie).

Revers


Titulature revers : (LÉGENDE CYRILLIQUE) 50 КОПѢЕКЪ 1913Г..
Description revers : Aigle bicéphale couronné.
Traduction revers : (50 kopecks).

Commentaire


Les initiales B.C sur la tranche sont celles de Victor Smirnov, maître d’atelier de 1913 à 1917.

Historique


RUSSIE - NICOLAS II

(1/11/1894-14/03/1917)

Nicolas II (18/051868-16/07/1918), le fils aîné d'Alexandre III et de Marie, succède à son père en 1894. Marié à Alix de Hesse dont il a cinq enfants, quatre filles et un garçon, il est un autocrate résigné. Dominé par Raspoutine jusqu'à l'assassinat de celui-ci en 1916, il s'est laissé entraîner dans la guerre russo-japonaise qui lui enlève la Mandchourie. La révolution de 1905 a fait vaciller son trône et la création d'une Douma démocratiquement élue ne peut pas empêcher la constitution de groupuscules bolcheviques, déterminés à prendre le pouvoir par la force. Il se laisse entraîner dans la guerre de 1914 par le jeu des alliances et son trône n'y résiste pas. Il est renversé en 1917 par la révolution de février et assassiné l'année suivante avec toute sa famille.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com