Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v16_0102 - ROYAUME PARTHE - ARTABAN II Drachme

ROYAUME PARTHE - ARTABAN II Drachme TTB
MONNAIES 16 (2002)
Prix de départ : 100.00 €
Estimation : 200.00 €
Prix réalisé : 100.00 €
Nombres d'offres : 2
Offre maximum : 135.00 €
Type : Drachme
Date : n.d.
Nom de l'atelier/ville : Rhagae
Métal : argent
Diamètre : 20,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 3,47 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Flan particulièrement large et complet des deux côtés, mais malheureusement irrégulier. Beau portrait. Le revers est encore de bon style
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la collection Delorme

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Buste d’Artaban II à gauche, tête nue avec un bandeau triple, avec nœud qui tombe derrière la tête, la chevelure tombant sur la nuque, la barbe longue et pointue.

Revers


Description revers : Archer assis à droite sur un trône, tenant un arc de la main droite ; sous l’arc, un monogramme.
Légende revers : BASILEWS/ BASILEWN/ ARSAKOU// EUERGETOU/ DIKAIOU// EPIFANOUS/ FILLENHNOS.
Traduction revers : (Roi des rois Arsace, bienfaiteur, juste, glorieux, philhellène).

Commentaire


Cet exemplaire est illustré dans l’article de P. Delorme (N&C 320, p. 58, fig. 25). Sur cet exemplaire l’épigraphie du revers est encore parfaitement identifiable.

Historique


ROYAUME PARTHE - ARTABAN II

(10-38)

Artaban n'appartient pas à la branche principale des Arsacides. Il se révolta en 10 de notre ère et réussit à chasser, Vonones (8-12), le fils de Phraates IV, exilé à Rome, pendant près de vingt ans et qui s'était allié à ses geôliers afin de conquérir l'Arménie. Le règne d'Artaban ne fut qu'une suite d'escarmouches et de guerres contre les Romains à qui il disputait l'Arménie. Il réussit à imposer deux de ses fils sur le trône arménien qui furent tous les deux successivement éliminés. La fin de son règne fut assombrie par des complots de palais.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com