Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v32_0027 - ROYAUME DE MACÉDOINE - ALEXANDRE IV Tétradrachme

ROYAUME DE MACÉDOINE - ALEXANDRE IV Tétradrachme FDC
MONNAIES 32 (2007)
Prix de départ : 750.00 €
Estimation : 1 200.00 €
Prix réalisé : 831.00 €
Nombres d'offres : 3
Offre maximum : 1 100.00 €
Type : Tétradrachme
Date : c. AC.
Nom de l'atelier/ville : atelier incertain, Grèce ?
Métal : argent
Diamètre : 28,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 17,26 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire de qualité exceptionnelle sur un flan exceptionnellement large et ovale pour ce type. Portrait de toute beauté, d’une vigueur de frappe saisissante, parfaitement centré. Revers de toute beauté avec un style et une qualité hors pair. Magnifique patine de médaillier avec des reflets mordorés
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la vente Lanz 109, 27 mai 2002, n° 109

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête d'Héraklès à droite, coiffée de la léonté.

Revers


Description revers : Zeus aétophore, légèrement penché en avant, les jambes croisées, assis à gauche sur un siège avec dossier, nu jusqu'à la ceinture, tenant un aigle posé sur sa main droite et un long sceptre bouleté de la gauche ; sous le siège, petite Artémis marchant à droite, tenant une torche des deux mains.
Légende revers : ALEXANDROU.

Commentaire


Mêmes coins que l’exemplaire du trésor de Meydancikkale (Gülnar II, n° 496, pl. 21).

Historique


ROYAUME DE MACÉDOINE - ALEXANDRE IV

(316-311 avant J.-C.)

Alexandre est le fils d'Alexandre III et de Roxane. À la mort de son père, les nobles macédoniens lui préfèrent son oncle, demi-frère d'Alexandre, Philippe Arrhidée, pourtant simple d'esprit. Après l'assassinat de ce dernier, le fils d'Alexandre et sa mère vont être victime des appétits des épigones qui veulent maintenir la fiction de l'Empire tout en voulant s'emparer de la réalité du pouvoir. Réfugiés auprès d'Olympias, la mère d'Alexandre, Roxane et Alexandre IV sont tous finalement assassinés en 316 avant J.-C..

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com