+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_587138 - ROUYER - XI. MÉREAUX ET PIÈCES ANALOGUES Méreau de l’église Saint-Paul de Saint-Denis 1618

ROUYER - XI. MÉREAUX ET PIÈCES ANALOGUES Méreau de l’église Saint-Paul de Saint-Denis TB
30.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Méreau de l’église Saint-Paul de Saint-Denis
Date : 1618
Métal : laiton
Diamètre : 21 mm
Axe des coins : 9 h.
Poids : 2,55 g.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R1
Référence ouvrage :

Avers


Description avers : Saint Paul debout de face, tenant une épée et le livre des Épîtres. Dans le champ, S.P., deux lis, un croissant et R couronnée.

Revers


Description revers : R couronnée au milieu d’un croissant accosté de S et P et de deux lis ; à l’exergue : 1618.

Commentaire


Ce millésime n’est pas répertorié dans Feuardent mais celui-ci liste un 1608 qui pourrait bien être une faute de frappe pour 1618.
Méreau de l’Église St-Paul de Saint-Denis. Souvent attribué de façon erronée à Reims (De Fontenay, p. 229 ou Maxe-Werly, 1862) mais rectifié par Longpérier (Bull. de la Soc. de l’Hist. de Paris, 1883). La lettre R couronnée est pour Robert II qui a fondé la collégiale de Saint-Paul. ces méreaux existent aux millésimes 1618, 1649, 1664-1665 au moins.

Historique


ROUYER - XI. MÉREAUX ET PIÈCES ANALOGUES

Nicolas-Joseph-Jules Rouyer (1820-1898) léguait en 1897 sa collection de jetons et méreaux au département des Médailles de la Bibliothèque nationale de France. Sa volonté de garder sa collection intacte et l'envi de la laisser complète, accessible et utile à ses concitoyens semblent les motifs premiers de ce legs. La collection est commencée vers 1840 et Rouyer donne son premier article à la Revue numismatique en 1844. Plus d'un demi-siècle plus tard, le legs comprend, entre autres, 1860 jetons et méreaux du Moyen-âge. En 1899, la collection est classée et répertoriée, puis publiée par Henri de La Tour en deux volumes. Le premier tome qui reprend les 1860 jetons et méreaux du Moyen-âge, les plus intéressants selon Rouyer, a été réédité en 2000 et reste encore actuellement une source incontournable pour ces monuments du passé.
Les méreaux ecclésiastiques tirent leur origine des manques de présence des chanoines aux offices. Pour lutter contre de tels absences, il fut décidé de créer des méreaux distribués aux membres du chapitre présents, et aussi en fonction de la durée de l'office. Ces méreaux étaient échangeables contre de la nourriture, de la boisson ou des vêtements voire même contre des espèces. Ces méreaux portent en général la contre-valeur d'échange ou l'indication de l'office où ils étaient distribués.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com