+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_090096 - ROUYER - VI. JETONS ITALIENS Jeton de compte lombard, aux armes des Franzesi n.d.

ROUYER - VI. JETONS ITALIENS Jeton de compte lombard, aux armes des Franzesi TB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet (2012)
Prix : 135.00 €
Type : Jeton de compte lombard, aux armes des Franzesi
Date : n.d.
Métal : bronze
Diamètre : 22,50 mm
Axe des coins : 3 h.
Poids : 1,81 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Échancrure à deux heures au droit. Flan un peu voilé et usure régulière mais un exemplaire complet et bien lisible
Référence ouvrage :

Avers


Description avers : Écu aux armes des Franzesi ; bordure alternant annelets et molettes.

Revers


Description revers : Clés en pal dans un cercle perlé ; double bordure de besants.

Commentaire


La plus grande partie des jetons ou des méreaux à compte italiens concerne des émissions réalisées par les nombreuses compagnies marchandes pour la durée de leur association (entre 1 et 3 ans), chaque famille laissant sa marque ou son monogramme. Le nombre de méreaux à compte est considérable. Le décor de bordure se caractérise presque toujours par la présence de besants, censés représenter les anciennes pièces de compte (des besants byzantins démonétisés ayant préfiguré en Orient Latin, dans les comptoirs italiens, les premiers jetons, par commodité ou nécessité). La plupart des monogrammes restent encore à identifier par la confrontation des marques avec les régistres d’archives (pièces de comptage et de péage), ce à quoi s’appliquent avec peine Franca-Maria Vanni et de trop rares spécialistes.

Historique


ROUYER - VI. JETONS ITALIENS

Les méreaux italiens sont utilisés pour le compte des compagnies marchandes italiennes et des banquiers ou "lombards". Ces compagnies en capital-risque financier avaient une durée de trois ans et les gains ou pertes partagés. La création d'une nouvelle compagnie amenait la frappe de méreaux de compte ou "quarteruoli" et ceux-ci semblent extrêmement variés (voyez l'introduction de Jacques labrot dans la réédition de la colelction Rouyer, 2000).

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com