+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_663587 - RÉPUBLIQUE ROMAINE - ANONYMES Sextans coulé

RÉPUBLIQUE ROMAINE - ANONYMES Sextans coulé TB+
650.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Sextans coulé
Date : c. 225-217 AC.
Nom de l'atelier/ville : Rome ou Italie
Métal : cuivre
Diamètre : 37,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 45,88 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan épais, un peu mou avec les traces de pennons de coulée. Patine vert foncé
Pedigree :
Cet exemplaire provient du stock de la BPN (Y. Cellard) en 1975 et de la collection Thierry de Craeker

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête de Mercure à gauche, coiffée du pétase ; derrière, deux globules posés verticalement.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Proue (rostre) de galère à droite ; deux globules posés horizontalement à l’exergue.

Commentaire


Monnayage coulé. Poids lourd. Dans son inventaire, Haeberlin avait recensé 208 exemplaires. Italo Vecchi a relevé des poids compris entre 33,80 et 53,65 grammes.

Historique


RÉPUBLIQUE ROMAINE - ANONYMES

(IIIe siècle avant J.-C.)

Au départ, le monnayage de bronze est coulé. L'as, unité de bronze qui correspond à 12 onces pèse environ 325 g vers 250 avant J.-C. avant la fin de la première guerre Punique (268-241 AC.). Cet étalon devient semi-libral vers 220 avant J.-C. au début de la seconde guerre Punique (221-202 AC.), l'as ne pèse plus que 150 g environ. Les plus petites divisions, uncia, semuncia, quartuncia sont maintenant frappées au lieu d'être coulées. Le poids seul ne suffit pas à classer les séries, le diamètre entre aussi en ligne de compte. Rapidement entre 225 et 200 l'étalon va passer de libral à sextental, c'est à dire de 325 g à 54 g face à la plus grave crise politique et économique que la République ait connue depuis sa fondation. À partir de 213 avant J.-C., si l'as est encore coulé, les autres divisions du sextans au semuncia sont frappées.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com