+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v21_2016 - RÉPUBLIQUE ROMAINE - ANONYMES Quadrans anonyme frappé, (PB, Æ 18)

RÉPUBLIQUE ROMAINE - ANONYMES Quadrans anonyme frappé, (PB, Æ 18) TTB+/SUP
MONNAIES 21 (2004)
Prix de départ : 150.00 €
Estimation : 250.00 €
Prix réalisé : 202.00 €
Nombres d'offres : 2
Offre maximum : 202.00 €
Type : Quadrans anonyme frappé, (PB, Æ 18)
Date : c. 169-157 AC.
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : cuivre
Diamètre : 18 mm
Axe des coins : 3 h.
Poids : 4,33 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire de haut relief avec une très jolie patine vert olive profond sur un flan irrégulier. Revers de toute beauté
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête imberbe d'Hercule à droite, coiffée de la léonté ; derrière trois globules.

Revers


Titulature revers : ROMA AU-DESSOUS DE LA PROUE.
Description revers : Proue de galère (rostre) à droite ; trois globules à l’exergue ; un astre à huit rais devant la proue, dans le champ à droite.
Traduction revers : “Roma”, (Rome).

Commentaire


Poids léger. Sur cet exemplaire pourtant de flan large, les trois globules ne sont pas visibles derrière la tête. Le poids est relativement lourd par rapport à ceux normalement relevés, autour de 4 grammes. M. Crawford signale seulement quatre exemplaires pour cette variété d’après la collection du Cabinet des médailles de la BnF et au British Museum, trois exemplaires, signalés comme très légers.

Historique


RÉPUBLIQUE ROMAINE - ANONYMES

(169-157 avant J.-C.)

Cette période est marquée par la troisième guerre de Macédoine (171-168 avant J.-C.) qui se termine par la grande victoire de Pydna (168 avant J.-C.) et la défaite de Persée qui perd son trône et la liberté. Paul Émile, son vainqueur, vend 150.000 Grecs comme esclaves. Le Tribut est supprimé, les Romains sont exemptés d'impôts. La Macédoine est divisée en quatre républiques et l'Illyrie en trois protectorats. Les Épirotes sont mis en esclavage, les Achéens, déportés en Italie. Polybe se retrouve à Rome. La République s'oppose aussi à Antiochus IV de Syrie (175-164 avant J.-C.). En 164 avant J.-C., l'Urbs compte 337.452 citoyens. En 161 avant J.-C., les philosophes et rhéteurs grecs sont chassés de Rome. La fin de cette période est marquée par la mort de Térence (159 avant J.-C.) et la naissance de Marius (155 avant J.-C.).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com