+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bmv_400482 - QUENTOVIC (WICVS IN PONTIO) Triens, monétaire ANGLVS I, type VIIIa

QUENTOVIC (WICVS IN PONTIO) Triens, monétaire ANGLVS I, type VIIIa TTB+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet (2016)
Prix : 2 800.00 €
Type : Triens, monétaire ANGLVS I, type VIIIa
Date : (VIIe siècle)
Nom de l'atelier/ville : 62 - Étaples-sur-Mer
Métal : or
Diamètre : 12 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 1,26 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Superbe exemplaire en bel or jaune, avec des types bien centrés et complets
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : IVVS FIT +.
Description avers : Tête à l'appendice perlé à droite ; au-dessous une croisette et deux besants.

Revers


Titulature revers : ANGLO MONET.
Description revers : Croix potencée, soudée sur une base hémi-hexagonale contenant une croisette.

Commentaire


Cet exemplaire est particulièrement proche des n° 44-46 de l'inventaire de J. Lafaurie.
Les monnaies retrouvées ont permis de dénombrer 9 noms de monétaires sur près d'un siècle. Ces neuf noms "désignent vraisemblablement dix personnes, car il est possible de distinguer deux sortes de monnaies assez éloignées dans le temps", signées du même nom : Anglus". Notre monnaie appartient au premier monétaire portant ce nom. L'émission se termine avec une série de triens à l'effigie redressée et au revers une croix potencée. Les titres d’or de ces monnaies varient entre 55 et 62%. Les lettres sont gravées très géométriquement ; le M de Monet est en forme de "râteau" et les O sont losangés. Les monnaies du deuxième Anglus ont une écriture plus "continentale”. La datation, à partir de l'ensemble du monnayage, situerait Anglus I entre 625 et 635. Les critères de datation reposent sur la comparaison des styles, de la typologie et de la teneur en or fin.

Historique


QUENTOVIC (WICVS IN PONTIO)

(VIIe siècle)

Jean Lafaurie, dans son article de la Revue Numismatique de 1996, fait le point des connaissances sur ce monnayage de Wicus. Dès le XVIIe siècle, Quentovic, le port romain situé à l'embouchure de la Canche, a été proposé. Au XIXe, "un lieu disparu près d'Etaples" (Pas-de-Calais), a été proposé, alors que cette ville est située dans le Boulonnais sur la rive droite de l'embouchure du fleuve. Wicus in Pontio se situe pourtant en Ponthieu. La mention la plus ancienne de Quentovic remonte à 720. Cent vingt-deux monnaies ont été recensées par J. Lafaurie.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com