VOTRE SITE CGB CONTINUE À VOUS LIVRER ! - Cliquez ici pour en savoir plus. // Notre comptoir parisien est fermé au public.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_603218 - PROVENCE - COMTÉ DE PROVENCE - CHARLES II D'ANJOU Médaille, Sceau de Charles II

PROVENCE - COMTÉ DE PROVENCE - CHARLES II D ANJOU Médaille, Sceau de Charles II SUP
180.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille, Sceau de Charles II
Date : 1307/1987
Quantité frappée : 500
Métal : bronze
Diamètre : 99,5 mm
Tranche : lisse + corne BR + 1987 + N°145/500
Commentaires sur l'état de conservation :
Peu d’usure. La médaille présente l’état d’usure du sceau original utilisé en modèle

Avers


Titulature avers : + KAROLVS. SECVNDVS. DI. GRACIA. REX IERVSALEM ET SICILIE. DVCAT'. APPVLIE. ET. PNCT' CAPVE.
Description avers : Le roi, paré des attributs de la majesté (tenant un globe crucigère et un sceptre) est assis entre deux lions. Derrière lui, une tenture semée de fleurs de lis. La couronne est ornée de croix vidées, cléchées et pommetées.

Revers


Titulature revers : ANDEGA [...P]VINCIE: ET: FORCA-LQVERRI: COMES.
Description revers : Le Comte à cheval, vu de trois quarts. Il porte sur le haubert la cotte à longues manches. Le heaume est grillé et couronné. Il tient de la main droite l’épée levée. Le caparaçon et l’écu sont aux armes de Provence-Sicile.

Commentaire


Il s’agit du 145e exemplaire sur une édition de 500 médailles réalisées par le Club Français de la Médaille. (cf. D 11768 et D 11768 bis – Charles II d’Anjou, roi de Sicile, 2d type (1301)
Club français de la médaille, n° 49, 4e trimestre 1975, p. 88-93.)
Vous trouverez de nombreux sceaux répertoriés sur ce site internet : http://hauteprovencenumismatique.e-monsite.com/pages/content/sceaux-des-comtes-de-forcalquier.html.

Historique


PROVENCE - COMTÉ DE PROVENCE - CHARLES II D'ANJOU

(1285-1309)

Charles II (1254-1309) est le fils de Charles Ier d'Anjou et de Béatrice de Provence. À la mort de son père, il est prisonnier du roi d'Aragon, Pierre III, qui le libère contre une très grosse rançon. Il est comte d'Anjou, du Maine, roi de Naples. Il n'arrive pas à récupérer la Sicile, perdue en 1282 après les Vêpres Siciliennes, continue la politique de son père, conquiert Durazzo en Albanie et s'assure le trône de Hongrie pour son fils Charles Martel (1271-1295). Son autre fils Robert (1277-1343) monte sur le trône de Naples à sa mort en 1309. Il avait abandonné le comté du Maine à son cousin et gendre Charles de Valois en 1290.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com