+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

E-auction 178-111421 - PROBUS Aurelianus

PROBUS Aurelianus SUP
Vous devez être connecté et approuvé par cgb.fr pour participer à une "e-auction/live-auction" de cgb.fr, Identifiez vous pour miser. Les validations de compte sont effectuées dans les 48 heures qui suivent votre enregistrement, n'attendez pas les deux derniers jours avant la clôture d'une vente pour procéder à votre enregistrement.En cliquant sur "MISER", vous acceptez sans réserve les conditions générales des ventes privées des e-auctions de cgb.fr et les conditions générales des ventes privées des live auctions de cgb.fr. La vente sera clôturée à l'heure indiquée sur la fiche descriptive, toute offre reçue après l'heure de clôture ne sera pas validée. Veuillez noter que les délais de transmission de votre offre à nos serveurs peuvent varier et qu'il peut en résulter un rejet de votre offre si elle est expédiée dans les toutes dernières secondes de la vente. Les offres doivent être effectuées avec des nombres entiers, vous ne pouvez saisir de , ou de . dans votre offre. Pour toute question cliquez ici pour consulter la FAQ des e-auctions.

PAS DE FRAIS ACHETEUR.
Estimation : 175 €
Prix : 90 €
Offre maximum : 90 €
Fin de la vente : 12 septembre 2016 14:45:30
participants : 6 participants
Type : Aurelianus
Date : 277
Nom de l'atelier/ville : Serdica
Métal : billon
Titre en millième : 50 ‰
Diamètre : 24 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 4,02 g.
Degré de rareté : R1
Officine : 2e
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan large et bien centré des deux côtés avec les grènetis visibles. Beau portrait. Double frappe au revers, brouillée. Patine grise avec des reflets métalliques dorés. Conserve au droit une partie de son brillant de frappe
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient du stock d’Helios (Munich) en 2008 et de la collection Daniel Compas “antoniniani et aureliani exceptionnels”

Avers


Titulature avers : IMP C M AVR PROBVS AVG.
Description avers : Buste casqué, radié et cuirassé de Probus à gauche, vu de trois quarts en avant, tenant une haste de la main droite posée sur l'épaule et un bouclier de la main gauche (E1) ; l’égide posée sur la cuirasse lisse.
Traduction avers : “Imperator Cæsar Marcus Aurelius Probus Augustus”, (L’empereur césar Marc Aurèle Probus auguste).

Revers


Titulature revers : VIRTVS PROBI AVG/ -|-// KA..
Description revers : L'empereur à cheval, galopant à gauche, vêtu militairement avec le manteau flottant au vent, levant la main droite et tenant un sceptre de la gauche ; sous l’antérieur droit levé, un captif assis à gauche, les mains liées dans le dos.
Légende revers : G..
Traduction revers : “Virtus Probi Augusti”, (La Virilité de Probus auguste).

Commentaire


Avec l’intégralité de son argenture superficielle. Rubans de type 3. Casque décoré et couvre nuque orné de cinq globules posés en carré centré. Égide posée sur une cuirasse lisse, centré d’une minuscule tête de Méduse. Bouclier clouté.

Historique


PROBUS

(06-07/276-09/282) Marcus Aurelius Probus

Probus est né le 19 août 232 à Sirmium. Il mène une brillante carrière militaire sous les règnes compris entre Valérien Ier et Tacite. Il est commandant de l'armée d'Orient à la mort de Tacite, est immédiatement proclamé empereur et triomphe facilement de Florien qui est assassiné. L'heure est grave. Le limes rhéno-danubien a cédé sous la pression des invasions germaniques. Probus restaure la paix en Gaule, en Germanie puis en Rhétie où il inflige une sévère défaite aux peuples germains, en Thrace où il écrase les Sarmates et les Scythes, en Asie Mineure qu'il nettoie des pillards et des pirates pamphyliens, enfin en Afrique où il met fin aux incursions des Blemmyes. En 280, il signe la paix avec Vahram II, monarque sassanide. Il doit faire face aux usurpations de Saturnin, Bonose et Proculus. Probus, ayant triomphé de tous ses adversaires, rentre à Rome en 281 et célèbre ses victoires. Avant de préparer une nouvelle expédition contre les Sassanides, il tombe sous les coups de ses propres soldats à Sirmium en 282.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com