Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_396487 - PROBUS Aurelianus

PROBUS Aurelianus SPL/SUP
175.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Aurelianus
Date : 278-279
Nom de l'atelier/ville : Lyon
Métal : billon
Titre en millième : 50 ‰
Diamètre : 22 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 4,49 g.
Degré de rareté : R3
Officine : 1re
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire de qualité exceptionnelle pour ce type de monnayage sur un flan ovale et épais, parfaitement centré des deux côtés avec les grènetis complets. Portrait fantastique. Revers de style fin. Patine gris métallique. Conserve l’intégralité de son coupant d’origine et de son brillant de frappe

Avers


Titulature avers : IMP C M AVR PROBVS AVG.
Description avers : Buste radié, drapé et cuirassé de Probus à droite, vu de trois quarts en avant (A).
Traduction avers : “Imperator Cæsar Marcus Aurelius Probus Augustus”, (L’empereur césar Marc Aurèle Probus auguste).

Revers


Titulature revers : TEMPO-R FELICI/ -|-// I.
Description revers : Felicitas (la Félicité) drapée, debout à droite, tenant un caducée long de la main droite et une corne d'abondance de la gauche.
Traduction revers : “Temporum Felicitas”, (La Félicité des Temps).

Commentaire


Poids lourd. Avec l’intégralité de son argenture superficielle. Rubans de type 3. Ptéryges invisibles sous le paludamentum. Même coin de droit que les exemplaires de la collection Missong du Kunsthistorisches Museum de Vienne (n° 52.288), Bastien n° 265, pl. XXXI, que l’exemplaire de Philippe Gysen provenant du trésor de Langtoft, Bastien Supplément II n° 365a, pl. IX et que l’exemplaire de la boutique ROME brm_173075. C’est le sixième exemplaire connu avec un coin de droit et quatre de revers. Prendra le numéro 265f dans le Supplément III du Bastien.

Historique


PROBUS

(06-07/276-09/282) Marcus Aurelius Probus

Probus est né le 19 août 232 à Sirmium. Il mène une brillante carrière militaire sous les règnes compris entre Valérien Ier et Tacite. Il est commandant de l'armée d'Orient à la mort de Tacite, est immédiatement proclamé empereur et triomphe facilement de Florien qui est assassiné. L'heure est grave. Le limes rhéno-danubien a cédé sous la pression des invasions germaniques. Probus restaure la paix en Gaule, en Germanie puis en Rhétie où il inflige une sévère défaite aux peuples germains, en Thrace où il écrase les Sarmates et les Scythes, en Asie Mineure qu'il nettoie des pillards et des pirates pamphyliens, enfin en Afrique où il met fin aux incursions des Blemmyes. En 280, il signe la paix avec Vahram II, monarque sassanide. Il doit faire face aux usurpations de Saturnin, Bonose et Proculus. Probus, ayant triomphé de tous ses adversaires, rentre à Rome en 281 et célèbre ses victoires. Avant de préparer une nouvelle expédition contre les Sassanides, il tombe sous les coups de ses propres soldats à Sirmium en 282.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com