+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_515044 - PREMIER EMPIRE. Napoléon Empereur ÉLISA BONAPARTE, poinçon corne n.d.

PREMIER EMPIRE. Napoléon Empereur  ÉLISA BONAPARTE, poinçon corne TTB+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet (2019)
Prix : 35.00 €
Type : ÉLISA BONAPARTE, poinçon corne
Date : n.d.
Métal : argent
Diamètre : 22,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 6,77 g.
Tranche : lisse + corne ARGEN
Poinçon : corne ARGENT
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Patine grise hétérogène. Marque d’usure sur les points hauts

Avers


Description avers : Tête diadémée à l’antique à droite d’Élisa Bonaparte.
Légende avers : ELISA SEBASTOU ADELFH.

Revers


Titulature revers : VIA DA LUCCA / A PISA.
Description revers : Statue très légèrement couverte d’une femme alanguie, colonne marquée d’un 4 à gauche, signé DENON D. et BRENET F..
Traduction revers : Chemin de Lucques à Pise.

Commentaire


Élisa Bonaparte, née Maria-Anna le 3 janvier 1777 à Ajaccio et morte le 6 août 1820 à Villa Vicentina, est une princesse française et altesse impériale (1804) et la sœur de Napoléon Bonaparte.
Élisa est successivement princesse de Piombino et de Lucques, puis grande-duchesse de Toscane. Elle est la seule sœur de Napoléon à avoir possédé de réels pouvoirs politiques. Très intéressée par les arts, notamment le théâtre, elle les encouragea dans les territoires sur lesquels elle régna.
Pour sa biographie passionnante, http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lisa_Bonaparte .
Le type de revers s’explique puisqu’elle était princesse de Lucques et qu’elle soutenait la sculpure : Napoléon avait rattaché Cararre et ses carrières de marbre à la principauté de Lucques et Piombino.

Historique


PREMIER EMPIRE. Napoléon Empereur

(18/05/1804-6/04/1814)

Napoléon se proclame roi d'Italie le 7 mars 1805 et nomme vice-roi Eugène de Beauharnais, son beau-fils. Gênes est annexée à la France le 6 juin. Napoléon Ier, depuis le camp de Boulogne, prépare une invasion de l'Angleterre pendant le printemps et l'été 1805. La formation de la troisième coalition avec l'Autriche, l'Angleterre, la Russie, la Suède et Naples le 9 août oblige Bonaparte à quitter Boulogne rapidement ; à la tête de la Grande Armée, il se porte au secours de la Bavière envahie par les Autrichiens. La capitulation d'Ulm le 20 octobre ouvre les portes de Vienne qui est investie le 14 novembre. Pendant ce temps, l'escadre franco-espagnole a été détruite à Trafalgar par la flotte anglaise commandée par l'amiral Nelson qui a trouvé la mort pendant la bataille. Napoléon remporte la bataille d'Austerlitz le 2 décembre 1805 sur les austro-russes. Le traité de Presbourg livre à Napoléon la Vénétie et la Dalmatie.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com