+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_579420 - POSTUMIA Denier

POSTUMIA Denier TTB/TTB+
150.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Denier
Date : 48 AC.
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : argent
Titre en millième : 950 ‰
Diamètre : 18 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 4,04 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Flan légèrement irrégulier, centré. Joli revers de style fin. Patine grise

Avers


Titulature avers : PIETAS.
Description avers : Tête de la Piété à droite avec boucles d’oreille et collier.
Traduction avers : “Pietas”, (La Piété).

Revers


Titulature revers : ALBINVS BRVTI F.
Description revers : Deux mains jointes tenant un caducée ailé.
Traduction revers : “Albinus Bruti Filius”, (Albinus fils de Brutus).

Commentaire


Pour ce type, M. Crawford a relevé une estimation de 171 coins de droit et de 190 coins de revers.

Historique


POSTUMIA

(48 avant J.-C.)

Decimus Junius Brutus est le fils de Decimus Junius Brutus, consul en 77 avant J.-C. Il est adopté par Aulus Postumius Albinus et change son nom en Decimus Postumius Albinus. Il sert d’abord sous les ordres de César en Gaule, en particulier contre Vercingétorix en 52 avant J.-C. Il commande la flotte chargée du blocus de Marseille en 49 avant J.-C. Il reste en Gaule jusqu’en 45 avant J.-C. avec le gouvernement de la Transalpine. Il se voit promettre le gouvernement de la Cisalpine avec la préture pour 44 avant J.-C. et le consulat pour 42 avant J.-C. Néanmoins, il trempe dans l’assassinat de César aux Ides de Mars (15 mars 44 avant J.-C.). Decimus Postumius Albinus rejoint la Cisalpine afin de lever une armée au profit du sénat. Il se retrouve enfermé dans Mutina et bloqué par Marc Antoine. Il est sauvé par l’intervention d’Hirtius et de Pansa, les deux consuls de 43 avant J.-C. qui trouvent d’ailleurs la mort pendant le combat, puis d’Octave. Antoine se replie sur la Gaule transalpine, poursuivi par Decimus Postumius Albinus qui a reçu le commandement suprême des armées républicaines. Les vétérans des armées de César refusent de combattre les troupes d’Antoine et pactisent avec l’adversaire. Trahi, Decimus Postumius Albinus est finalement capturé par un chef gaulois qui l’exécute, conformément aux ordres de Marc Antoine.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com