+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v16_0649 - POSTUME Antoninien, imitation

POSTUME Antoninien, imitation TTB
MONNAIES 16 (2002)
Prix de départ : 295.00 €
Estimation : 600.00 €
lot invendu
Type : Antoninien, imitation
Date : n.d.
Nom de l'atelier/ville : frappe locale
Métal : billon
Diamètre : 20 mm
Axe des coins : 10 h.
Poids : 3,44 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Portrait légèrement stylisé. Flan taché au revers Faiblesse de frappe sur la légende avec un flan un peu court
Référence ouvrage :
C.- - RIC.- - E.- - Cunetio- - AGK.-

Avers


Titulature avers : IMP C POSTVMVS P F AVG.
Description avers : Buste radié, drapé et cuirassé de Postume à droite, vu de trois quarts en avant (A).
Traduction avers : “Imperator Cæsar Postumus Pius Felix Augustus”, (L’empereur césar Postume pieux heureux auguste).

Revers


Titulature revers : MAPTI PPOPV[GNATORI] (SIC !).
Description revers : Mars ou Postume, vêtu militairement, tenant une haste de la main droite et un bouclier de la main gauche.
Traduction revers : “Marti Propugnatori”, (À Mars combattant).

Commentaire


Semble complètement inédit et non répertorié. Manque aux principaux ouvrages consultés.

Historique


POSTUME

(06-07/260-06/269) Marcus Cassianius Latinius Postumus

Postume s'empare de la pourpre en éliminant Salonin, le fils de Gallien dont il avait la garde. Il règne sur la Gaule, la Bretagne et l'Espagne. Postume a-t-il caressé l'idée de conquérir l'Empire romain ? Gallien, par deux fois, va essayer de reconquérir la "pars occidentalis" de l'Empire, sans succès. Postume va se maintenir au pouvoir pendant neuf ans, avant de périr assassiné pour avoir refusé le sac de Mayence, ville qui avait soutenu Lélien.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com