+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_533076 - POLOGNE - INSURRECTION DE POLOGNE Médaille, l’Héroïque Pologne

POLOGNE - INSURRECTION DE POLOGNE Médaille, l’Héroïque Pologne TTB+
150.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille, l’Héroïque Pologne
Date : 1831
Nom de l'atelier/ville : France, Pologne
Métal : bronze
Diamètre : 51 mm
Graveur : BARRE. FECIT
Poids : 65,15 g.
Tranche : lisse
Commentaires sur l'état de conservation :
Patine marron hétérogène. Présence de coups et rayures

Avers


Titulature avers : TU. NE - MOURRAS. PAS // À L’EXERGUE : M. DCCC. XXXI..
Description avers : La France debout à droite, coiffée du bonnet phrygien soutenant la Pologne tourelée et voilée debout de face, tenant une enseigne inscrite POLOGNE.

Revers


Titulature revers : A / L’HÉROÏQUE / POLOGNE..
Description revers : Légende en trois lignes entre une couronne de 14 étoiles et deux branches posées en sautoir ; un petit lion armé à six heures.

Commentaire


La Monarchie de Juillet a connu un mouvement aujourd'hui appelé la « Grande Emigration » polonaise. Celle-ci désigne l'émigration des élites politiques de Pologne entre 1831 et 1870. Cette émigration survint après l'insurrection de Novembre (1830) contre l'Empire russe qui a poussé environ 7 000 Polonais à s'exiler.
Les émigrés étaient issus majoritairement de la petite et de la moyenne noblesse. Les plus glorieux représentants de la cause polonaise comme l'écrivain Adam Mickiewicz ou encore le compositeur Fryderyk Franciszek Chopin purent ainsi s'exprimer dans un pays la France, perçue comme la patrie de la liberté. Les émigrés polonais firent de Paris leur seconde capitale et reconstituèrent leurs institutions religieuses, politiques et culturelles.
En 1832, le prince Adam Czartoryski et le comte Alexandre Walewski fondent la Société Historique et Littéraire Polonaise et la Bibliothèque Polonaise de Paris dont l'objectif était de lutter à travers la collecte de documents ayant trait à l'histoire et à la culture polonaise contre la germanisation et la russification de la Pologne.
Si globalement, les émigrés polonais appartenant à l’aristocratie et à l’intelligentsia furent bien accueillis, Louis Philippe s'inquiétait de la forte présence polonaise et les réfugiés furent placés sous surveillance policière. Dans les années 1840-1850, Napoléon III souhaitera éloigner de France les émigrés les plus “agités”..

Historique


POLOGNE - INSURRECTION DE POLOGNE

(1830-1831)

La Pologne du Congrès de Vienne forme un royaume confié au tsar de Russie, Alexandre Ier (1801-1825). Le tsar donne une Constitution à la Pologne mais une révolte éclate le 29 novembre 1830 et le grand-duc Constantin doit s'enfuir de Varsovie. Toute la Pologne se soulève et la diète proclame la déchéance des Romanov. Le tsar Nicolas Ier (1825-1855) doit envoyer une armée de plus de cent mille hommes pour mater la rébellion qui est écrasée dans le sang à la bataille d'Ostrolenka en mai 1831. Varsovie est reprise le 8 septembre. Plus de dix mille polonais partent en exil, pour la France en particulier. Nicolas Ier supprime la Constitution de 1815 et favorise la russification du pays.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com