+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_015740 - POLICE ET GENDARMERIE Antoine de Sartines - Illuminations de Paris 1769

POLICE ET GENDARMERIE Antoine de Sartines - Illuminations de Paris SUP
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet (2012)
Prix : 350.00 €
Type : Antoine de Sartines - Illuminations de Paris
Date : 1769
Métal : argent
Diamètre : 31 mm
Axe des coins : 12 h.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R2
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ILLUMON DE PARIS P LES SOINS DE ME DE SARTINE 1769.
Description avers : Armes de G. de Sartine.

Revers


Titulature revers : ILLO PROCURANTE NOX INSTAR DIEI.
Description revers : Minerve assise, portant le portrait de Sartine.
Traduction revers : Sous son administration, la nuit est devenue égale au jour.

Commentaire


Il s’agit d’une médaille plus que d’un jeton mais, classée dans Feuardent et d’un format réduit, elle peut se classer dans une collection de jetons.
A propos des illuminations de Paris, on lit dans les “Mémoires secrets pour servir àl’histoire de la république des lettres” : “Toutes les affaires de ce pays-ci traînent en longueur, surtout quand il s'agit d'innover. Il y a quelque temps qu'on avait annoncé celle de Sr. Bourgeois de Châteaublanc pour l'illumination de Paris durant toute l’année, comme prête à se consommer ; la chose est enfin décidée, et par un arrêt du Conseil, rendu le 30 Juin dernier, il est chargé de l’entreprise de toutes les lanternes pendant vingt ans, conjointement avec deux autres associés. C'est une justice qu'on devait d'autant mieux rendre à ce bon citoyen qu'il est le véritable inventeur des lanternes à réverbère, que toutes celles dont on a fait des essais ne font que des configurations différentes de son modele, auquel on est obligé de revenir. II est reconnu que ses lanternes éclairent parfaitement, avec le plus d'économie possible et par une mécanique simple qui fait infiniment d'honneur aux connaissances et aux talents de cet artiste. Son projet doit s'exécuter dès le 1er Août. Tout Paris applaudit à la constance et au zèle avec lequel M. le Lieutenant Général de Police a discuté la matière, et à l'intégrité qu'il a apportée dans le jugement. Cette amélioration du luminaire de la capitale, fera époque dans l’administration de la Police, et distinguera à l’avenir celle de M. de Sartines.
Antoine Raymond Juan Gualbert Gabriel de Sartine (ou Sartines), comte d’Alby (Barcelone, 12 juillet 1729 – Tarragone, 7 septembre 1801) est un homme politique français, conseiller 1752, lieutenant criminel 1755 au Châtelet à Paris, il est lieutenant général de police (1759–1774), puis ministre de la Marine sous Louis XVI.
La lieutenance générale de police
S'attachant à améliorer les services de la capitale, notamment ceux de l'approvisionnement (il active la construction de la halle au blé), de l'éclairage, il fait établir des lanternes à réverbère ainsi que la sécurité publique, Sartine fait de Paris le modèle des capitales européennes. Il substitue également aux tripots clandestins des maisons de jeu surveillées par ses agents et taxées au profit du fisc.
Excellent administrateur et politique habile, Sartine prend à bras le corps les problèmes d’hygiène, d’approvisionnement et de police en général lors de sa lieutenance. Les papiers à la main lui prêtent des manœuvres occultes, l'accusant d'avoir entretenu un « cabinet noir » et nombres d'ouvrages révolutionnaires devaient lui supposer un réseau d'espionnage dans la capitale. Ainsi, pour Pierre Manuel :
« lorsque le libertin Sartine poursuivait les citoyens jusques sous leurs toits tutélaires qu’il épiait même les secrets honteux de leurs nuits, ce n'était que pour égayer un roi, plus libertin encore, de toutes les nudités du vice ; c'était pour fournir à son maître des exemples et des excuses, comme si son autorité et sa conscience en avaient eu besoin[1] ! ».
Pour plus d’information lire la notice de wikipedia avec portrait http://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_de_Sartine.

Historique


POLICE ET GENDARMERIE

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com