VOTRE SITE CGB.FR CONTINUE À VOUS LIVRER !
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

lp52 - Poids et balances monétaires, Petits instruments du grand commerce - Collections du Musée Dobrée SALAÜN Gildas

Poids et balances monétaires, Petits instruments du grand commerce - Collections du Musée Dobrée SALAÜN Gildas
18.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Auteur : SALAÜN Gildas
Editeur : Grand Patrimoine de Loire-Atlantique
Langue : Français
Caractéristiques : Nantes 2021, (17 x 24 cm),96 pages, photographies en couleur, bibliographies
Poids : 390 g.

Commentaire


Durant de longs siècles, bien loin de la carte sans contact nous devions au contraire présenter des espèces sonnantes et trébuchantes en échange de toute marchandise. En référer à la valeur réelle de l'or et de l'argent imposait de mesurer et comparer la monnaie, aussi tout un petit matériel apparut lorsque le commerce se développa à la fin du Moyen Age ? : à travers l'Europe, marchands et changeurs, mais bien des chalands aussi, portaient avec eux un étui contenant balance et poids, dont témoignent non seulement les peintres flamands du xve au xviie siècle mais les objets eux-mêmes dans les réserves de nos musées. Plus souvent commentés pour les interprétations symboliques auxquelles se prête le sujet de la pesée ou le maniement de l'or, poids et balances sont ici mesurés à l'aune de leurs qualités physiques et commerciales, exceptionnellement considérés pour eux-mêmes et ceux qui les ont faits.

Article


Le musée Dobrée de Nantes est toujours fermé pour des travaux de rénovation et d'extension qui dureront jusqu'en 2023 mais Gildas Salaün, chargé des collections de numismatique et de sigillographie, continue de nous en faire découvrir les richesses.

Après ses deux précédents ouvrages Dépôts Monétaires en Loire-Atlantique et Monnaies Mérovingiennes, il nous présente cette fois-ci la collection de poids monétaires et de balances conservée par le musée Dobrée. Cet ouvrage n'est pas seulement un catalogue des collections mais aussi un précis sur l'usage qui était fait de ces poids. L'ouvrage est préfacé par Dominique Antérion, responsable des collections et du médaillier de la Monnaie de Paris.
La première partie est constituée d'une série d'articles expliquant à quel usage était destinés ces poids monétaires. Du Moyen Âge à l'époque moderne, la métrologie monétaire est au cœur du système d'échanges commerciaux. Dans le cadre des transactions commerciales, il convient de vérifier le poids et l'aloi (titre) des espèces monétaires d'or et d'argent. Avec l'intensification des échanges, apparaissent au début du XVIe siècle les boîtes monétaires communément appelées boîtes de changeurs. Souvent de taille réduite, elles contiennent une balance appelée trébuchet et bien sûr des poids monétaires. Ces objets sont fabriqués par des corporations très réglementées et très surveillées. Les changeurs sont bien sûr d’autres acteurs de ces échanges monétaires et utilisateurs de poids monétaires et balances. Ils assurent l'échange et la conformité des monnaies en prélevant une commission sur les échanges. Réunis avec les banquiers, ils tiennent boutique dans un lieu précis d'une ville : place, rue ou même pont. On retrouve cette fonction dans la toponymie comme la place du Change à Nantes ou encore le pont au Change de Paris. Ce métier est aussi très réglementé même si ces acteurs ont souvent mauvaise réputation. Cette série d'articles courts, simples et instructifs comporte aussi un article sur l'abondance des poids de monnaies d'or espagnoles, monnaies alors très appréciées des marchands. Excellente puis escudos sont très populaires en France. Ils sont communément appelés pistole (deux escudos) ou doublon (quatre escudos) et font donc l'objet de contrefaçons.

La seconde partie de l'ouvrage est constituée du catalogue des poids et balances conservés par le musée Dobrée. Cette collection est sans commune mesure avec celle conservée dans les collections de la Monnaie de Paris et répertoriée par Aimé Pommier. Chaque objet est illustré par des photographies et précisément décrit. Cela donne une bel aperçu des monnaies circulantes en fonction des époques, qu'elles soient françaises ou étrangères. Une bibliographie vient clore l'ouvrage.

La présentation de l'ouvrage est claire et agréable. Les illustrations sont de bonne qualité et fort instructives. L'ouvrage qui se lit avec plaisir est certes un inventaire d'une collection mais aussi un prétexte pour mieux comprendre « le comment et le pourquoi » de ces objets.

Laurent Comparot - Bulletin Numismatique n°205 - Février 2021.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com