+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v21_2059 - POBLICIA Denier serratus

POBLICIA Denier serratus TTB
MONNAIES 21 (2004)
Prix de départ : 120.00 €
Estimation : 200.00 €
Prix réalisé : 188.00 €
Nombres d'offres : 3
Offre maximum : 310.00 €
Type : Denier serratus
Date : 118 AC.
Nom de l'atelier/ville : Provincia (Narbonnaise), Narbonne (Narbo)
Métal : argent
Titre en millième : 950 ‰
Diamètre : 19,5 mm
Axe des coins : 9 h.
Poids : 3,67 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire de bonne conservation pour ce type de monnayage souvent fruste. Jolie patine de collection au revers avec un flan large et complet. Usure régulière, plus importante au revers sur la légende à l’exergue

Avers


Titulature avers : C. MA-L-L-E- .C. F..
Description avers : Tête casquée de Rome à droite ; derrière la tête, marque de valeur, X.
Traduction avers : “Caius Malleolus Caii Filius”, (Caius Malleolus fils de Caius).

Revers


Titulature revers : L. LIC. CN. DOM À L'EXERGUE.
Description revers : Bige galopant à droite, conduit par Bituit, brandissant une lance de la main droite, et tenant un bouclier, le carnyx et les rênes de la main gauche.
Traduction revers : “Lucius Licinius Cnæus Domitius”, (Lucius Licinius Cneius Domitius).

Commentaire


Pour ce type, M. Crawford a relevé une estimation de trente-deux coins de droit et de quarante coins de revers. Ce denier semble plus rare que ne le laissent supposer les catalogues de référence. Dans les trésors, seuls dix-neuf exemplaires ont été relevés, provenant des dépôts de Fiesole (2 ex.), de Syracuse (3 ex.), de Berchidda (1 ex.), de Monte Condruzzo (5 ex.), de San Giuliano (2 ex.), d’Avvetrana (1 ex.), de Seica Mica (1 ex.), de Vigatto (2 ex.) et de Maillé (2 ex.).

Historique


POBLICIA

(118 avant J.-C.) Caius Publicius Malleolus

Quintus Fabius Maximus et Cnæus Domitius Ahenobarbus, respectivement consuls en 122 et 121 avant J.-C., remportèrent une brillante victoire sur les troupes coalisées des Allobroges et des Arvernes, commandées par le roi arverne, Bituit en 121 avant J.-C. ce qui mit d'ailleurs fin à l'empire arverne, fit entrer les Allobroges dans l'orbite romaine comme tribu cliente et amena les "civitates" gauloises à s'émanciper de la tutelle arverne. L'éclatement de la Gaule en de multiples entités devait permettre à Rome d'établir une paix durable dans la nouvelle province (Provincia) organisée à partir de 118 avant J.-C. et de "diviser pour mieux régner". Bituit, fait prisonnier, participa au triomphe de Quintus Fabius Maximus, son vainqueur, dans son propre chariot en argent massif, avant d'être exécuté par strangulation comme le voulait la tradition.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com