+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

E-auction 232-156011 - PICTONS (Région de Poitiers) Statère d’électrum à la main - coupé en deux

PICTONS (Région de Poitiers) Statère d’électrum à la main - coupé en deux TB+/TTB
Vous devez être connecté et approuvé par cgb.fr pour participer à une "e-auction/live-auction" de cgb.fr, Identifiez vous pour miser. Les validations de compte sont effectuées dans les 48 heures qui suivent votre enregistrement, n'attendez pas les deux derniers jours avant la clôture d'une vente pour procéder à votre enregistrement.En cliquant sur "MISER", vous acceptez sans réserve les conditions générales des ventes privées des e-auctions de cgb.fr et les conditions générales des ventes privées des live auctions de cgb.fr. La vente sera clôturée à l'heure indiquée sur la fiche descriptive, toute offre reçue après l'heure de clôture ne sera pas validée. Veuillez noter que les délais de transmission de votre offre à nos serveurs peuvent varier et qu'il peut en résulter un rejet de votre offre si elle est expédiée dans les toutes dernières secondes de la vente. Les offres doivent être effectuées avec des nombres entiers, vous ne pouvez saisir de , ou de . dans votre offre. Pour toute question cliquez ici pour consulter la FAQ des e-auctions.

PAS DE FRAIS ACHETEUR.
Estimation : 180 €
Prix : 48 €
Offre maximum : 66 €
Fin de la vente : 25 septembre 2017 14:05:30
participants : 5 participants
Type : Statère d’électrum à la main - coupé en deux
Date : Ier siècle avant J.-C.
Nom de l'atelier/ville : Poitiers (86)
Métal : électrum
Diamètre : 13,5 mm
Poids : 2,52 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Monnaie avec une découpe assez nette. L’avers est identifiable mais le revers très confus. De multiples rayures sont à signaler au revers ainsi que des petites bulles de métal, comme si celui-ci avait commencé à âtre chauffé, au droit
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête (d’Ogmius) à droite, la chevelure en grosses mèches, d’où partent des cordons perlés.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Aurige tenant une couronne dirigeant à droite un cheval androcéphale ; dessous, une main.

Commentaire


Si le phénomène de couper des monnaies en deux pour en faire des divisionnaires est bien attesté pour les monnaies de bronzes (as de Nîmes) et pour les potins, il nous semble que ce soit beaucoup plus rare pour les statères.
L'inexistence d’hémi-statère ou leur extrême rareté a pu motiver la découpe de cette monnaie. A moins qu’il s’agisse d’une démonétisation ou encore d’un morceau de métal destiné à la refonte....

Historique


PICTONS (Région de Poitiers)

(IIe - Ier siècle avant J.-C.)

Les Pictons étaient un peuple de la Celtique installé dans l'actuel Poitou à qui ils ont donné son nom. Leur capitale était Lemonum (origine : lemo ou limo = orme), au confluent du Clain et de la Boivre, sur un oppidum fortifié, aujourd'hui Poitiers. C'était un peuple qui comptait de bons marins. Leur nom leur vient du fait qu'ils se peignaient le visage, Pictavi, nom donné par César. Celui-ci enrôla cinq mille Pictons comme auxiliaires en 56 avant J.-C., afin de construire des bateaux pour sa campagne contre les Vénètes. Cette flotte servit aussi pour l'expédition de Bretagne en 55 avant J.-C. En 52 avant J.-C., ils fournirent huit mille hommes à l'armée de secours pour aller délivrer Alésia, assiégée par César. Parmi les chefs pictons plusieurs fois cités, nous retrouvons Atectorix et Duratios. Atectorix semble avoir été un chef ou notable gaulois qui devait créer une "ala I Gallorum Atectorigiana" à la fin du séjour de César en Gaule (50 avant J.-C.) ou juste après son départ pour l'Italie. La troupe ainsi créée constituait une unité d'auxiliaires, soldats qui servaient dans les armées romaines mais n'étaient pas intégrés dans les légions. Quant à Duratios, chef gaulois, il était l'un des rois des Pictons. Fidèle allié des Romains, il fut assiégé en 51 avant J.-C. par Dumnacus, chef des Andes, dans Lemonum (Poitiers). Il fut délivré par Caius Fabius. Ultérieurement, César lui donna le droit de cité romaine. Il est mentionné par Hirtius. César (BG. III, 11 ; VII, 4 et 75 ; VIII, 26 et 27). Strabon (G. IV, 2, 1). Kruta : 68, 365-366.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com