+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu
  1. Accueil
  2.  > 
  3.  > 

v41_0704 - PHILIPPE Ier L'ARABE et OTACILIA SEVERA Tetrassaria

PHILIPPE Ier L ARABE et OTACILIA SEVERA Tetrassaria TTB
MONNAIES 41 (2009)
Prix de départ : 125.00 €
Estimation : 200.00 €
lot invendu
Type : Tetrassaria
Date : c. 245-249
Nom de l'atelier/ville : Messembria, Thrace
Métal : cuivre
Diamètre : 26 mm
Axe des coins : 1 h.
Poids : 12,55 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un petit flan épais, bien centré des deux côtés. Beaux portraits. Joli revers. Patine vert olive foncé épaisse
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient du catalogue Gilles Blançon 51 (2005) n° 358 (160€)

Avers


Description avers : Bustes affrontés de Philippe Ier et d’Otacilia Sévéra ; Philippe est lauré, drapé et cuirassé à gauche, tourné à droite, vu de trois quarts en arrière ; Otacilia Sévéra est diadémée et drapée à droite tournée à gauche, vu de trois quarts en avant.
Légende avers : AUT M IOUL FILIPPOS AUG M wT SE/B(HR)A SEB (Autokratoros Markos Ioulios Filippos augustos Markia Wtakilia Sebhra sebasta).
Traduction avers : (L’empereur Marc Jules Philippe auguste Marcia Otacilia Sévéra augusta).

Revers


Description revers : Hermès (Mercure) nu debout à droite, le manteau sur l’épaule, la tête tournée à gauche, tenant une bourse de la main droite et un caducée de la main gauche.
Légende revers : MES-AM-BRIANWN, (Mesembrianwn).
Traduction revers : (de Messembria).

Commentaire


Trou de centrage de chaque côté. Début de cassure de coin derrière le buste d’Otacilia Sévéra.

Historique


PHILIPPE Ier L'ARABE et OTACILIA SEVERA

(244-249)

Philippe Ier épousa Marcia Otacilia Severa avant son accession au trône vers 230-235. De cette union naquit un fils, Philippe en 237. Otacilia Severa reçut le titre d'Augusta au début du règne en fin 244 ou au début de l'année 245. Elle fut étroitement associée au monnayage. Après la disparition de son époux, son sort reste inconnu.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com