+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bgr_343964 - PHÉNICIE - TYR Quart de shekel

PHÉNICIE - TYR Quart de shekel TTB
650.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Quart de shekel
Date : c. 425-394 AC.
Nom de l'atelier/ville : Tyr, Phénicie
Métal : argent
Diamètre : 13,50 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 3,19 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur petit flan bien centré avec les grènetis visibles bien venu à la frappe avec une usure régulière. Joli droit. Frappe molle au revers. Belle patine de collection ancienne

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Melqart assis sur un hippocampe ailé volant à droite au-dessus des flots figurés par des lignes en zigzag, tenant un arc de la main droite et les rênes de la main gauche ; à l’exergue, sous les vagues, un dauphin voguant à droite ; grènetis circulaire cordelé.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Chouette debout à droite, la tête de face, tenant transversalement un sceptre et un fléau égyptien ; grènetis circulaire cordelé.

Commentaire


Type anépigraphe. Les monnaies divisionnaires sont normalement plus rares que les shekels, en particulier en bon état de conservation. Dans leur corpus sur Tyr, J. Elayi et A. G. Elayi ont recensé seulement vingt-neuf exemplaires.

Historique


PHÉNICIE - TYR

(Ve - IVe siècle avant J.-C.)

Tyr, d'après la tradition semble avoir été fondée par des colons venant de Sidon, sa future grande rivale. Des colons tyriens fondèrent Carthage en 814 avant J.-C. Tyr était l'un des principaux ports de Phénicie et l'une des places commerciales les plus importantes de la Méditerranée Orientale. Tyr refusa de se soumettre à Alexandre le Grand en 332 avant J.-C. Le siège de la ville dura sept mois de janvier à août dans des conditions très difficiles. Alexandre se montra impitoyable et fit massacrer ou réduisit en esclavage la population. Tyr ne disparut pas, fut rebâtie. Après la mort d'Alexandre, elle changea souvent de maître : Perdiccas en 321 AC., Ptolémée l'année suivante, puis ce fut le tour d'Antigone le Borgne en 314 avant de repasser dans les mains de Ptolémée deux ans plus tard. En 294 avant J.-C., Tyr entra dans l'orbite séleucide. Après 274 avant J.-C., une nouvelle ère semble débuter pour Tyr. La ville sera autonome après 126 avant J.-C. et connaîtra un nouvel essor politique et économique sans oublier monétaire qui perdurera sous la domination romaine.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com