Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v51_0303 - PHÉNICIE - SIDON Didrachme

PHÉNICIE - SIDON Didrachme SUP
MONNAIES 51 (2011)
Prix de départ : 950.00 €
Estimation : 2 000.00 €
Prix réalisé : 1 300.00 €
Nombres d'offres : 2
Offre maximum : 3 900.00 €
Type : Didrachme
Date : an 65
Nom de l'atelier/ville : Phénicie, Sidon
Métal : argent
Diamètre : 20 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 6,99 g.
Degré de rareté : UNIQUE
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan large et ovale, parfaitement centré des deux côtés avec les grènetis complets. Très beau portrait légèrement stylisé, de très beau style. Joli revers, bien venu à la frappe. Très belle patine de médaillier avec des reflets gris et mordorés. Conserve la plus grande partie de son brillant de frappe et de son coupant d’origine
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la liste Monnaies et Médailles, mai 1990, n° 28 et de la vente Numismatica Ars Classica II, 1990, n° 232

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Buste voilé, tourelé et drapé de Tyché à droite, vu de trois quarts en avant avec collier et boucles d’oreille ; grènetis circulaire perlé.

Revers


Description revers : Aigle debout à gauche, les serres posés sur une proue de navire tournée à gauche, une palme sur l‘aile ; grènetis circulaire perlé.
Légende revers : SIDWNOS/ IERAS/ E-X/ DQ.
Traduction revers : (de Sidon la sainte).

Commentaire


Ce type semble beaucoup plus rare que ne le laissent envisager les ouvrages généraux et manque à la plupart d’entres eux. Seul. O. Hoover semble avoir décelé la rareté de ce type. Ce didrachme est représenté dans l’article de B. Levy (p. 330 et 331, n° 17). Il reste pour le moment unique !.

Historique


PHÉNICIE - SIDON

(IIe - Ier siècle avant J.-C.)

Sidon était avec Tyr l'un des principaux ports de la cote phénicienne, essentiellement un port militaire. Sidon était l'un des cités les plus anciennes de la Phénicie. La cité était réputée pour l'exploitation commerciale de la pourpre (murex). Son monnayage semble avoir débuté dans la seconde moitié du Ve siècle avant J.-C. et dura jusqu'à la conquête macédonienne en 332 avant J.-C. La ville se soumit au conquérant sans combat à l'opposée de sa voisine, Tyr qui résista pendant sept mois. Le nouveau monnayage de Sidon commença en 112-111 avant J.-C. Pompée a maintenu le statut de cité libre, confirmé ensuite par Marc Antoine. Le monnayage autonome cessa en 30/29 avant J.-C. Sous l'Empire, la ville resta un port important.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com