Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v51_0290 - PHÉNICIE - ARADOS Tétradrachme

PHÉNICIE - ARADOS Tétradrachme SUP
MONNAIES 51 (2011)
Prix de départ : 450.00 €
Estimation : 750.00 €
Prix réalisé : 450.00 €
Type : Tétradrachme
Date : an 24
Nom de l'atelier/ville : Phénicie, Arados
Métal : argent
Diamètre : 28 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 17,02 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan très large légèrement bombé, bien centré des deux côtés avec les grènetis visibles. Portrait de haut relief, bien venu à la frappe. Joli revers de style fin particulièrement bien venu à la frappe à l’usure superficielle. Très jolie patine grise avec des reflets dorés. Conserve une partie de son brillant de frappe
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient du stock CGB, octobre 1989

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête d'Héraklès à droite, coiffée de la léonté, nouée sous le cou ; grènetis circulaire perlé.

Revers


Description revers : Zeus aétophore assis à gauche sur un siège sans dossier, les jambes croisées, nu jusqu'à la ceinture, tenant un aigle posé sur sa main droite et un long sceptre bouleté de la gauche ; dans le champ à gauche, un palmier ; monogramme sous le trône ; date à l’exergue.
Légende revers : ALEXANDROU/ (AR).
Traduction revers : (d’Alexandre/ Arados, an 34).

Commentaire


Même coin de droit que l’exemplaire du British Museum (MP., p. 426, n° 3371, pL XCVII, provenant de la collection Knight en 1824 = Duyrat, n° 1188) et que l’exemplaire du Cabinet des médailles de la BnF (collection Seyrig R. 1929 (Duyrat, p. 40, n° 1187, pl. 15) (A/ 8 - R/39).

Historique


PHÉNICIE - ARADOS

(IIIe - Ier siècle avant J.-C.)

Arados était entrée dans l'orbite séleucide après la bataille d'Ipsos en 301 avant J.-C. La ville s'émancipa de cette tutelle en 259 avant J.-C. Arados date ensuite ses monnaies à partir de cette nouvelle ère. Sous le règne d'Alexandre I Bala, elle détruisit Marathus, sa voisine et vieille ennemie. À partir de cette date, la cité émit un monnayage civique très important (137-45 AC.) qui devait durer jusqu'à l'époque césarienne.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com