Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v51_0289 - PHÉNICIE - ARADOS Statère

PHÉNICIE - ARADOS Statère SUP
MONNAIES 51 (2011)
Prix de départ : 650.00 €
Estimation : 950.00 €
Prix réalisé : 700.00 €
Nombres d'offres : 2
Offre maximum : 865.00 €
Type : Statère
Date : an 13 = 338/7 AC
Nom de l'atelier/ville : Phénicie, Arados
Métal : argent
Diamètre : 22 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 9,48 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire de qualité exceptionnelle pour ce type de monnayage sur un flan globulaire ovale et irrégulier, bien centré des deux côtés. Très beau portrait, où tous les détails de la barbe sont visibles. Galère particulièrement bien venue à la frappe. Jolie patine avec des reflets dorés, légèrement granuleuse
Pedigree :
Cet exemplaire provient de Münz Zentrum 67, 7 novembre 1989, n° 1702

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête barbue et laurée à droite d'une divinité (Baal-Arvad ou Melqart) ; grènetis circulaire linéaire.

Revers


Titulature revers : LETTRES PHÉNICIENNES (MA).
Description revers : Galère voguant à droite avec dix rameurs et un pilote ; au-dessous, les flots représentés par trois lignes en zigzag ; le tout dans les restes d’un carré creux linéaire.
Traduction revers : “ex Arado”, (d’Arados).

Commentaire


Poids léger. Type tout à fait exceptionnel pour le monnayage d’Arados. Premier monnayage avec la tête barbue de Baal Arvad.

Historique


PHÉNICIE - ARADOS

(Ve - IVe siècle avant J.-C.)

Arados ou Rouad (Arad) aurait été fondée au VIIIe siècle avant J.-C. par des colons venant de Sidon. Elle est citée dans la Genèse (X, 18). La situation exceptionnelle de l'île, 0,4 km2, situé à trois kilomètres de la côte de Syrie entre Lattaquié et Tripolis en faisait un endroit stratégique de première importance. La ville était entourée d'une muraille défensive également utilisée comme digue contre les flots. Le port, tourné vers la terre, était protégé des tempêtes. Arados fut tour à tour tributaire des Égyptiens, des Assyriens, puis des Perses, mais conserva des dynastes locaux qui se maintinrent jusqu'à l'arrivée d'Alexandre le Grand. Straton, fils de Gerostratos roi d'Arados, fit sa soumission au conquérant en 333 avant J.-C., livra sa flotte et l'aida lors du siège de Tyr. Il conserva son trône.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com