Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v25_0610 - PÉTROCORES (région de Périgueux) Drachme au sanglier, tête à droite

PÉTROCORES (région de Périgueux) Drachme au sanglier, tête à droite TTB/TTB+
MONNAIES 25 (2006)
Prix de départ : 350.00 €
Estimation : 700.00 €
Prix réalisé : 350.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 400.00 €
Type : Drachme au sanglier, tête à droite
Date : c. 80-60 BC.
Nom de l'atelier/ville : Mouliets-et-Villemartin
Métal : argent
Diamètre : 12,9 mm
Axe des coins : 3 h.
Poids : 1,98 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Magnifique exemplaire de ce rarissime monnayage. Droit et revers centrés, avec une épaisse patine grise, légèrement granuleuse
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête humaine à droite, les cheveux rangés en “mèches aquitaniques”.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Sanglier courant à droite ; un annelet au-dessus du dos, une croisette bouletée sous la queue et une sorte de fleuron végétal sous le ventre.

Commentaire


Cet exemplaire est particulièrement détaillé tant au droit qu'au revers. Bien que quatre variétés aient été distinguées (de manière assez subjective) par les auteurs du Moneta 36, il semble que le classement de cette série de rares drachmes ne soit pas encore au point ! La rareté et la dispersion du matériel ne favorisent en rien un meilleur classement.

Historique


PÉTROCORES (région de Périgueux)

(Ier siècle avant J.-C.)

Les Pétrocoriens ou Pétrocores dont le territoire s'étendait entre la Dordogne et la Vézère sur l'actuel département de la Dordogne, (l'ancien Périgord) avaient Périgueux pour capitale. Ils faisaient partie de la Gaule Celtique et seront ensuite rattachés à l'Aquitaine. Ils apparaissent tardivement comme les Nitiobroges au moment de la phase finale de la Guerre des Gaules. Ils fournirent un contingent de 5.000 hommes à l'armée de secours. Strabon signalait que les Pétrocores étaient de très bons métallurgistes et travaillaient le fer. Sources : César (BG. VII, 75, Strabon IV, 2, 2).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com