+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_522960 - PETILLIA Denier

PETILLIA Denier TTB
225.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Denier
Date : 43 AC.
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : argent
Titre en millième : 950 ‰
Diamètre : 18,5 mm
Axe des coins : 8 h.
Poids : 3,83 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Flan très légèrement décentré. Usure régulière sur l’ensemble de la monnaie. Bel aigle au droit. Faiblesse de frappe à 12h au revers, à 6h au droit. Patine grise

Avers


Titulature avers : PETILLIVS/ CAPIT[OLINVS].
Description avers : Aigle debout à gauche sur un foudre, les ailes déployées.
Traduction avers : “Petillius Capitolinus”, (Petillius Capitolinus).

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Temple capitolin hexastyle de Jupiter Optimus Maximus, richement décoré.

Commentaire


Petite contremarque sur l’aigle au droit. Pour ce type, M. Crawford a relevé une estimation de 85 coins de droit et de 74 coins de revers pour trois variétés. Ce denier est en fait beaucoup plus rare que ne le laissent paraître les ouvrages généraux.

Historique


PETILLIA

(43 avant J.-C.) Petillius Capitolinus

En 43 avant J.-C., Caius Vibius Pansa et Aulus Hirtius sont consuls le 1er janvier, mais ils vont trouver la mort en luttant contre Antoine et essayant de dégager Decimus Postumius Albinus enfermé dans Mutina. Decimus est ensuite assassiné sur les ordres d'Antoine en Gaule. Octave, le neveu de César devient à vingt ans consul suffect en août. Le second triumvirat est formé entre Marc Antoine, Lépide et Octave en novembre. Des proscriptions sont décrétées dont la première victime est Cicéron. Un membre de la gens Petillia (Petillius Capitolinus), qui ne doit pas être identifié avec le triumvir monétaire, fut accusé d'avoir volé la couronne d'or de la statue de Jupiter Capitolin. Il fut jugé et acquitté, car il était un ami d'Octave comme le rapporte Horace (Sat. I, 4. 24) .

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com