+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v18_1213 - PAYS-BAS ESPAGNOLS - DUCHÉ DE GUELDRE - PHILIPPE II Écu philippe ou daldre philippus 1558 Nimègue

PAYS-BAS ESPAGNOLS - DUCHÉ DE GUELDRE - PHILIPPE II Écu philippe ou daldre philippus 1558 Nimègue TTB
MONNAIES 18 (2003)
Prix de départ : 190.00 €
Estimation : 350.00 €
Prix réalisé : 190.00 €
Type : Écu philippe ou daldre philippus
Date : 1558
Nom de l'atelier/ville : Nimègue
Métal : argent
Diamètre : 42 mm
Axe des coins : 5 h.
Poids : 33,49 g.
Commentaires sur l'état de conservation :
Cet écu est frappé sur un flan irrégulier et présente de petites faiblesses de frappe au niveau des légendes. Le champ, de part et d’autre du buste, présente de petites craquelures
Référence ouvrage :
Pedigree :
Exemplaire provenant de MONNAIES XI, n° 831

Avers


Titulature avers : PHS. D. G. HISP. ANG. Z. REX. DVX. GEL. 1558, (POINT SOUS L’H DE PHS, LÉGENDE COMMENÇANT À 7 HEURES, N DE ANG RÉTROGRADE).
Description avers : Buste cuirassé de Philippe II à gauche.
Traduction avers : (Philippe, par la grâce de Dieu, roi d’Espagne et d’Angleterre, duc de Gueldre).

Revers


Titulature revers : DOMINVS. MIC-HI. ADIVTOR (CROIX).
Description revers : Écu couronné écartelé, au 1 contre-écartelé en 1 et 4 de Castille, en 2 et 3 de Léon, au 2 mi-parti d'Aragon et de Sicile, enté en pointe de Grenade, au 3 d'Autriche moderne soutenu de Bourgogne ancien, au 4 de Bourgogne moderne soutenu de Brabant, sur le tout mi-parti de Flandre et de Tyrol ; écu brochant sur une croix de saint André formée de deux bâtons noueux ; appendu à la base de l'écu, le mouton de l'Ordre de la Toison d'Or ; de part et d'autre un briquet sur des flammèches.
Traduction revers : (Le Seigneur est mon aide).

Historique


PAYS-BAS ESPAGNOLS - DUCHÉ DE GUELDRE - PHILIPPE II

(25/10/1555-13/09/1598)

Philippe II (1527-1598) est le fils de Charles Quint et d'Isabelle du Portugal. En 1555, il succède dans les Pays-Bas Espagnols à son père qui abdique en sa faveur en 1556, pour l'Espagne et l'Amérique. Il épouse successivement Marie du Portugal (1527-1545), puis sa cousine Marie Tudor (1516-1558), reine d'Angleterre, en 1560 Élisabeth de France (1545-1568) et enfin Anne d'Autriche (1549-1580). Il lutte contre la France d'Henri II, puis d'Henri IV. Il soutient la Contre-Réforme et remporte la victoire de Lépante en 1571. Il meurt en 1598 et son fils Philippe lui succède.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com