Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v11_0166 - PARTHIE - ROYAUME PARTHE - ORODES II Drachme

PARTHIE - ROYAUME PARTHE - ORODES II Drachme TTB
MONNAIES 11 (2002)
Prix de départ : 68.60 €
Estimation : 114.34 €
Prix réalisé : 100.62 €
Nombres d'offres : 5
Offre maximum : 100.62 €
Type : Drachme
Date : c. 50 AC.
Nom de l'atelier/ville : Parthie, Rhagæ (Téhéran)
Métal : argent
Diamètre : 19 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 3,92 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire bien frappé avec un beau portrait. Faiblesse de frappe sur les légendes au revers
Référence ouvrage :
Pedigree :
Exemplaire provenant de la collection P. Delorme

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Buste diadémé et drapé à droite avec la barbe courte ; derrière, un croissant.

Revers


Description revers : Archer assis à droite sur un trône, tenant un arc de la main droite.
Légende revers : BASILEWS/ BASILEWN/ ARSAKOU/ EUERGETOU/ DIKAIOU.

Historique


PARTHIE - ROYAUME PARTHE - ORODES II

(58-37 avant J.-C.)

Pour prendre le pouvoir, Orodes II fit assassiner sous ses yeux son frère Mithridates III. Lorsque Crassus à la tête de sept légions franchit l'Euphrate sans déclaration de guerre et occupa une partie de la Mésopotamie, Orodes II envoya contre lui Suréna. Il encercla l'armée romaine à Carrhæ qui perdit les enseignes des légions, eut 20.000 morts (dont Crassus et son fils) et 10.000 prisonniers déportés en Margiane. Le désastre de Carrhæ eut un retentissement analogue à celui de Cannes (contre Hannibal). Il stoppa pour un temps la progression de Rome en Orient et l'empire arsacide, sans chercher aucun profit territorial, assura pour deux siècles sa frontière occidentale sur l'Euphrate. Suréna devint un héros national, mais aussi une menace pour Orodes qui le fit exécuter. Rendu dépressif par la mort de son fils aîné Pacorus (tué alors qu'il guerroyait en Syrie), Orodes choisit comme successeur le fils d'une simple concubine, Phraates IV, parmi la trentaine de fils qui lui restait. Il fit le mauvais choix : pour prévenir toute contestation, Phraates IV s'empressa d'assassiner son père (étouffé de ses propres mains), ses frères et son fils aîné !.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com