INFORMATION LIVRAISON : EXPÉDITION DES COMMANDES SUPÉRIEURES À 100€ VIA DHL LES LUNDIS/MARDIS/JEUDIS.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bmv_572596 - PARIS (PARISIVS) Obole à la croix ancrée

PARIS (PARISIVS) Obole à la croix ancrée TB+/TTB+
500.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Obole à la croix ancrée
Date : VII-VIIIe siècles
Nom de l'atelier/ville : Paris ou Région parisienne
Métal : argent
Diamètre : 9,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 0,56 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Monnaie sur un flan un peu court et plus fin que les flans de denier. Droit un peu mou, mais très beau revers complet et de frappe vigoureuse. Patine grise, légèrement poreuse

Avers


Titulature avers : [PARIS].
Description avers : Buste diadémé à droite ; légende autour.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Croix ancrée, le bras horizontal avec un globule à chaque extrémité ; un globule en cantonnement des 3e et 4e cantons.

Commentaire


Avec un poids de 0,56 gramme il est difficile de qualifier cette monnaie de denier ! Il s’agit plus vraisemblablement d’une obole qui s’insère dans la seconde catégorie d’oboles “de petit module”. Ce type de croix ancrée semble correspondre à Paris, à la nuance près que les bras horizontaux de la croix ne retombent pas comme c’est habituellement le cas sur les deniers de Paris. Sous certains aspects, cet exemplaire est comparable aux monnaies légères découvertes sur le site de Dombourg (Pays-Bas).
En ce qui concerne les oboles mérovingiennes, l'article de la RN 2007 distingue les oboles 1/ obtenues en découpant un denier (cf. n° 1340), 2/ les réductions modulaires ou "oboles de petit module", 3/ les oboles "unifaces", 4/ les oboles "quasi-unifaces" et 5/ les oboles "bractéates". Pour cette dernière catégorie, plusieurs groupes sont distingués ; 1/ le groupe du Palais, 2/ le groupe de Paris ou de Melle, 3/ le groupe de Poitiers, 4/ le groupe de Touraine et 5/ le groupe de Melle.

Selon le classement des deniers d’Ile-de-France de J. Lafaurie, repris et complété dans Moneta 22, ce denier est de la région parisienne, sans plus de précision. G. Depeyrot en recense de nombreux exemplaires, classés avec plus ou moins de précision, selon la légende de droit et une relative diversité de revers. Certains deniers sembleraient correspondre aux critères de ceux attribués à un évêque et dans le même temps à ceux indéterminés de la région parisienne ; il semble qu’il y ait une part de subjectivité dans ce classement.

Historique


PARIS (PARISIVS)

(VIIe - VIIIe siècle)

Les monnaies mérovingiennes de Paris se décomposent en monnaies d'or royales, palatines, de l'école palatine, du fisc, de monétaires et en deniers. Les deniers sont de plusieurs types ; d'Évêché (au nom d'Agilbertus, de Sigofredus, de Turnoaldus, d'Adulfus, de Berneharius, de Hugo, de Merfridus, de Fedolius, de Ratbertus, de Ragnecapdus ou de Madalbertus), de l'École, du Palais et de la région parisienne. Les revers sont principalement ornés d'une croix gammée ou d'une croix ancrée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com