Réouverture au public du lundi au samedi de 10h à 16h à compter du 11 mai.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v24_1041 - PARIS (PARISIVS) Denier à la croix ancrée

PARIS (PARISIVS) Denier à la croix ancrée TTB/TTB+
MONNAIES 24 (2005)
Prix de départ : 500.00 €
Estimation : 900.00 €
Prix réalisé : 920.00 €
Nombres d'offres : 4
Offre maximum : 953.00 €
Type : Denier à la croix ancrée
Date : Début VIIIe siècle
Date : Début VIIIe siècle
Nom de l'atelier/ville : 75 - Paris
Métal : argent
Diamètre : 11,5 mm
Axe des coins : 3 h.
Poids : 0,96 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan large, bien centré au droit et au revers. Patine grise au droit et noire au revers
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : PARISIVS.
Description avers : Buste diadémé à droite, une sorte de croisette sur le front ; légende autour.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Croix ancrée, les bras munis d’un pendant à leur extrémité ; grènetis entre des annelets à 3, 6 et 9 heures et une croisette à midi.

Commentaire


Cet exemplaire sur flan large a la légende PARISIVS complète au droit. Le revers est orné de cinq globules ; aucun des autres exemplaires illustrés dans les ouvrages consultés ne semble avoir un globule sous le bras droit de la croix.
Selon le classement des deniers d'Ile-de-France de J. Lafaurie, repris et complété dans Moneta 22, ce denier est de la région parisienne, sans plus de précision. G. Depeyrot en recense 68 exemplaires, avec PARISIVS (éventuellement suivit d'un autre lettre) et une relative diversité de revers. Si le poids faible de ce denier laisse penser au deuxième quart du VIIIe siècle, la typologie n'est pas sans rappeler certains deniers attribués à l'évêque Turnoaldus (693/4 - 718/9). Le troisième type de denier attribué à cet évêque porte la légende +PARISIVS, et une croix ancrée au revers (cf. Bais n° 83). La différence avec les deniers de Merfridus est assez faible, mais les monnaies de ce dernier porteraient la légende PARISIVS CIVI. Pour Turnoaldus, G. Depeyrot n'a recensé que deux exemplaires ; le n° 83 du trésor de Bais et l'exemplaire de Copenhague (cité par J. Lafaurie). Certains deniers sembleraient correspondre aux critères de ceux attribués à un évêque et dans le même temps à ceux indéterminés de la région parisienne ; il semble qu'il y ait une part de subjectivité dans ce classement.

Historique


PARIS (PARISIVS)

(VIIe - VIIIe siècle)

Les monnaies mérovingiennes de Paris se décomposent en monnaies d'or royales, palatines, de l'école palatine, du fisc, de monétaires et en deniers. Les deniers sont de plusieurs types ; d'Évêché (au nom d'Agilbertus, de Sigofredus, de Turnoaldus, d'Adulfus, de Berneharius, de Hugo, de Merfridus, de Fedolius, de Ratbertus, de Ragnecapdus ou de Madalbertus), de l'École, du Palais et de la région parisienne. Les revers sont principalement ornés d'une croix gammée ou d'une croix ancrée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com