Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v51_0240 - PAMPHYLIE - PERGÉ Tétradrachme

PAMPHYLIE - PERGÉ Tétradrachme SPL/SUP
MONNAIES 51 (2011)
Prix de départ : 450.00 €
Estimation : 750.00 €
Prix réalisé : 650.00 €
Nombres d'offres : 7
Offre maximum : 951.00 €
Type : Tétradrachme
Date : an 14
Nom de l'atelier/ville : Pamphylie, Pergé
Métal : argent
Diamètre : 31 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 16,74 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire de qualité exceptionnelle sur un flan large et ovale, parfaitement centré des deux côtés. Portrait de toute beauté. Revers de haut relief. Belle patine de collection ancienne avec des reflets dorés. Conserve la plus grande partie de son brillant de frappe et de son coupant d’origine
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la vente Lanz 62, 26 novembre 1992, n° 383

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête d'Héraklès à droite, coiffée de la léonté, nouée sous le cou.

Revers


Description revers : Zeus aétophore assis à gauche sur un trône sans dossier, les jambes croisées, nu jusqu'à la ceinture, tenant un aigle posé sur sa main droite et un long sceptre bouleté de la gauche.
Légende revers : ALEXANDROU/ ID.
Traduction revers : (d’Alexandre).

Commentaire


Tétradrachme au nom et au type d’Alexandre III le Grand (336-323 avant J.-C.) posthume. Mêmes coins que l’exemplaire du Staatliche Museen de Berlin (Colin, p. 19, n° 4/9a (A/ 4 -R/ 9a), pl. 4. C’est le deuxième exemplaire signalé pour cette combinaison de coin.

Historique


PAMPHYLIE - PERGÉ

(221-188 avant J.-C.)

Monnayage au nom et au type d'Alexandre

Pergé était une cité importante de la Pamphylie située entre les rivières Kestros et Katarrhaktes. La cité était réputée pour son temple d'Artémis et le culte qui lui était rendu. La Pamphylie et Pergé furent l'objet de luttes fratricides entre Lagides et Séleucides. Pergé était entrée dans l'orbite égyptienne dans le premier quart du IIIe siècle avant J.-C. avant de revenir sous la domination séleucide vers 253 avant J.-C. sous le règne d'Antiochus II (261-246 AC.). Ptolémée III réussit à la reconquérir en 241 avant J.-C. mais elle ne faisait plus partie des conquêtes lagides en 221 avant J.-C. au début du règne de Ptolémée IV (221-204 AC.). Pergé semble être devenue une ville libre ce qui expliquerait alors l'utilisation d'une nouvelle ère. Pergé aurait du moins reconnu l'autorité du nouveau roi séleucide, Antiochus III (223-187 avant J.-C.). Après la bataille de Magnésie en 190 avant J.-C. et la proclamation de la liberté des cités pamphyliennes l'année suivante par Cn. Manlius, Pergé fut attribuée par le traité d'Apamée (188 avant J.-C.) au royaume attalide d'Eumène II (197-160 avant J.-C.).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com