Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bpv_308696 - OTACILIA SEVERA Tétradrachme syro-phénicien

OTACILIA SEVERA Tétradrachme syro-phénicien TTB+
350.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Tétradrachme syro-phénicien
Date : 244
Nom de l'atelier/ville : Antioche, Syrie, Séleucie et Piérie
Métal : billon
Diamètre : 26,00 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 10,99 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Faible usure de circulation, bon centrage
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la Collection Richard McAlee et illustre le type dans son livre Roman Coins of Antioch, c'est le 327_005 de la base TSP

Avers


Description avers : Buste drapé et diadémé à gauche, les cheveux remontés en tresse sur la tête, posé sur un croissant de lune, vu de trois quarts de face.
Légende avers : MAR WTAKIL SEOUHRAN SEB.
Traduction avers : (Marcia Otacilia Severa augusta).

Revers


Titulature revers : S|C À L’EXERGUE.
Description revers : Aigle debout à droite, les ailes déployées, tête et queue à gauche, tenant une couronne feuillée dans son bec, posé sur une palme tige à droite.
Légende revers : DHMARC - EX OUSIAS, (Dhmarcikhs Ex Ousias).
Traduction revers : (Revêtu de la puissance tribunitienne / avec l’accord du Sénat).

Commentaire


Dans la base TSP maintenue par Michel Prieur, huit exemplaires sont maintenant répertoriés pour ce type, dont un seul en musée, au British Museum.

Historique


OTACILIA SEVERA

(+249) Marcia Otacilia Severa

Femme de Philippe Ier, mère de Philippe II - Augusta (244-249)

Otacilie, fille de Sévérus, gouverneur de Pannonie, a épousé Philippe vers 234. Philippe II, leur fils, est né vers 237. Elle semble avoir eu des sympathies pour les Chrétiens et ces derniers bénéficièrent d'une relative sécurité sous le règne de Philippe avant la grande persécution de Trajan Dèce. On ne connaît pas son sort après la mort de son mari et de son fils, fut-elle assassinée ou se retira-t-elle dans la vie privée, elle disparaît de l'Histoire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com