+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v59_0413 - OTACILIA SEVERA Sesterce

OTACILIA SEVERA Sesterce TTB+
MONNAIES 59 (2013)
Prix de départ : 250.00 €
Estimation : 380.00 €
Prix réalisé : 330.00 €
Nombres d'offres : 2
Offre maximum : 330.00 €
Type : Sesterce
Date : 245
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : cuivre
Diamètre : 33 mm
Axe des coins : 1 h.
Poids : 25,37 g.
Degré de rareté : R1
Officine : 4e
Emission : 4e
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan épais, large, ovale et irrégulier, mais parfaitement centré des deux côtés avec les grènetis complets. Très beau portrait d’Otacilia Sévéra. Revers de style fin bien venu à la frappe avec une petite faiblesse sur la légende. Très jolie patine marron foncé
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient du stock de Claude Silberstein en 2000

Avers


Titulature avers : MARCIA OTACIL - SEVERA AVG.
Description avers : Buste diadémé et drapé d'Otacilia Severa à droite vu de trois quarts en avant (L5).
Traduction avers : “Marcia Otacilia Severa Augusta”, (Marcia Otacilia Sévéra augusta).

Revers


Titulature revers : PVDICITIA AVG/ -|-// S C.
Description revers : Pudicitia (la Pudeur) voilée et drapée assise à gauche, tenant son voile de la main droite et un sceptre transversal de la main gauche.
Traduction revers : “Pudicitia Augustæ”, (La Pudeur de l'augusta).

Commentaire


Frappé sur un flan de médaillon ! Dans le Cohen, les auteurs (Feuardent Frères) signalaient en 1885 qu'un sesterce d'Otacilia Sévéra de ce type, avec une magnifique patine bleue, avait été adjugé 350 francs or à Paris, dans une vente publique soit la cote d’un médaillon d’or à l’époque.

Historique


OTACILIA SEVERA

(+249) Marcia Otacilia Severa

Femme de Philippe Ier, mère de Philippe II - Augusta (244-249)

Otacilie, fille de Sévérus, gouverneur de Pannonie, a épousé Philippe vers 234. Philippe II, leur fils, est né vers 237. Elle semble avoir eu des sympathies pour les Chrétiens et ces derniers bénéficièrent d'une relative sécurité sous le règne de Philippe avant la grande persécution de Trajan Dèce. On ne connaît pas son sort après la mort de son mari et de son fils, fut-elle assassinée ou se retira-t-elle dans la vie privée, elle disparaît de l'Histoire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com