+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v49_0696 - NUMÉRIEN Aurelianus

NUMÉRIEN Aurelianus SUP
MONNAIES 49 (2011)
Prix de départ : 125.00 €
Estimation : 250.00 €
Prix réalisé : 131.00 €
Nombres d'offres : 2
Offre maximum : 135.00 €
Type : Aurelianus
Date : début
Date : 284
Nom de l'atelier/ville : Gaule, Lyon
Métal : billon
Titre en millième : 50 ‰
Diamètre : 22,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 5,00 g.
Degré de rareté : R2
Officine : 3e
Emission : 7e
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan épais et ovale, bien centré, mais un peu court sur les légendes. Portrait de haut relief, bien venu à la frappe. Joli revers de style fin. Patine marron foncé avec des reflets métalliques légèrement tachée au revers
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : IMP C NVMERIANVS AVG.
Description avers : Buste radié et cuirassé de Numérien Auguste à droite drapé sur l’épaule, vu de trois quarts en avant (B01).
Traduction avers : “Imperator Cæsar Numerianus Augustus”, (L’empereur césar Numérien auguste).

Revers


Titulature revers : PIETAS AVGG/ C|-// LVG.
Description revers : Pietas (la Piété), drapée debout à droite devant un autel, tenant un globe de la main gauche et étendant la main droite.
Traduction revers : “Pietas Augustorum” (La Piété des augustes).

Commentaire


Poids très lourd. Avec son argenture superficielle. Rubans de type 3 aux extrémités bouletées. Cuirasse et épaulière cloutées. Ptéryges fines et tombantes. Mêmes coins que l’exemplaire du Cabinet des médailles de la BnF (B. 581a, pl. LIX). C’est le neuvième exemplaire publié. Nous avons quatre coins de droit et trois coins de revers pour neuf exemplaires. Prendra le numéro 580j dans le Supplément III du Bastien. C’est le plus beau des quatre exemplaires que nous ayons proposés à la vente (MONNAIES 34, n° 820 - 36, n° 741 - 41, n° 983). Manquait dans la collection Daniel Compas. Les aureliani avec LVG à l’exergue sont rares.

Historique


NUMÉRIEN

(12/282-11/284) Marcus Aurelius Numerianus

Auguste (03/283-11/284)

Numérien ramena l'armée après la mort de Carus. Malheureusement, il fut assassiné à Nicée par son beau-père Aper, préfet du Prétoire, qui fut lui-même éliminé par Dioclétien le 20 novembre 284.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com