+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v41_0983 - NUMÉRIEN Aurelianus

NUMÉRIEN Aurelianus SPL/SUP
MONNAIES 41 (2009)
Prix de départ : 175.00 €
Estimation : 300.00 €
Prix réalisé : 175.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 198.00 €
Type : Aurelianus
Date : début
Date : 284
Nom de l'atelier/ville : Gaule, Lyon
Métal : billon
Titre en millième : 50 ‰
Diamètre : 24 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 2,85 g.
Degré de rareté : R3
Officine : 3e
Emission : 7e
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan très large et bien centré avec le grènetis complet au droit. Portrait de toute beauté. Frappe molle au revers. Magnifique patine gris métallique avec des reflets mordorés. Conserve au droit son brillant de frappe et son coupant d’origine
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : IMP C NVMERIANVS AVG.
Description avers : Buste radié et cuirassé de Numérien Auguste à droite avec pan de paludamentum sur l’épaule, vu de trois quarts en avant (B01).
Traduction avers : “Imperator Cæsar Numerianus Augustus”, (L’empereur césar Numérien auguste).

Revers


Titulature revers : PIETAS AVGG/ C|-// LVG.
Description revers : Pietas (la Piété), drapée debout à droite devant un autel, tenant un globe de la main gauche et étendant la main droite.
Traduction revers : “Pietas Augustorum” (La Piété des augustes).

Commentaire


Poids très léger. Avec l’intégralité de son argenture superficielle. Rubans de type 3 aux extrémités bouletées. Cuirasse formée d’écailles. Épaulière cloutée. Ptéryges fines et tombantes. Nous n’avons pas relevé d’identité de coin pertinente pour cet exemplaire. C’est le septième exemplaire publié. Nous avons trois coins de droit et deux coins de revers pour sept exemplaires. Prendra le numéro 580h dans le Supplément III du Bastien.

Historique


NUMÉRIEN

(12/282-11/284) Marcus Aurelius Numerianus

Auguste (03/283-11/284)

Numérien ramena l'armée après la mort de Carus. Malheureusement, il fut assassiné à Nicée par son beau-père Aper, préfet du Prétoire, qui fut lui-même éliminé par Dioclétien le 20 novembre 284.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com