+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_072652 - NORMANDIE - LES INTENDANTS Jeton Cu 30, Pierre-Charles Laurent de Villedeuil 1787

NORMANDIE - LES INTENDANTS Jeton Cu 30, Pierre-Charles Laurent de Villedeuil TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet (2011)
Prix : 95.00 €
Type : Jeton Cu 30, Pierre-Charles Laurent de Villedeuil
Date : 1787
Métal : cuivre rouge
Diamètre : 30 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 9,57 g.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Un coup sur la tranche à deux heures. Usure régulière de circulation. Patine sombre pour ce très bel exemplaire
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : * CIVITAS POPULUS QUE ROTHOMAGENSIS.
Description avers : Écu aux armes de Rouen sur un cartouche.
Traduction avers : (La Ville et le Peuple de Rouen).

Revers


Titulature revers : P. CH. LAURENT. DE. VILLEDEUIL. INT. DE. LA. GENERTÉ. DE. ROUEN. 1787.
Description revers : Armes couronnées de Pierre-Charles de Villedeuil ; au-dessous signature J.

Commentaire


Pierre Charles Laurent (1742-1828) est issu d'une famille de la robe anoblie vers 1750, il est marquis de Villedeuil. Il est Contrôleur Général des Finances en mai 1787 puis secrétaire d'État de la Maison du Roi de 1788 à 1789. Son portrait du début (XIXe siècle) par Charles Alexandre Crauk est au Musée des Beaux-Arts de Valenciennes.

Historique


NORMANDIE - LES INTENDANTS

Les "maîtres des requêtes du roi" devinrent au XVIe s. des "commissaires départis pour l'exécution des ordres du roi" puis dès 1625 des "intendants de justice, police et finances, commissaires départis pour l'exécution des ordres du roi". Inspecteurs et administrateurs, les intendants surveillaient les officiers de justice, avaient la haute main sur l'ordre public, les troupes, les subsistances. Ils travaillaient aussi avec le Contrôleur général des finances pour les questions économiques et les impôts. Chaque généralité comptait un intendant. Ils furent supprimés en 1789.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com